Grâce à la liberté dans les communications, des groupes d’hommes de même nature pourront se réunir et fonder des communautés. Les nations seront dépassées.
Friedrich Nietzsche (Fragments posthumes XIII-883)

2014-01-12

2007 - SEP - chap. VIII



  VIII. Départ précipité de deux témoins assistés

 



Proverbe suédois
03 – Débat sur les résultats préliminaires du FSS (John Lowe) apportés par le surintendant Stuart Prior (LC). Selon la PJ, ils sont suffisamment indicatifs pour que la PJ souhaite ré-entendre les MC. Les premiers résultats, envoyés sans grande réflexion ont-ils été bien lus ou plutôt lus comme hâtifs ?

L'inspecteur Ricardo Paiva remet personnellement aux MC une notification sollicitant leur présence à la PJ le 5 (qui deviendra le 6 à la demande de l'avocat des MC), 14h, accompagnés par un avocat. Il observe que Kate  est affolée par ce que vont penser ses parents et dire les médias et insinue que le gouvernement fait pression pour que la police mette rapidement fin à l'enquête.

RP rédige une note à l'attention du commissaire Amaral, dans laquelle il fait part de réactions de plus en plus négatives des MC, de leur insistance sur l'enlèvement comme pensée unique et sur la pile de lettres abracadabrantesques (médiums, voyants etc...) que Gerald MC tient à remettre à la PJ.


04 – Courriel retransmis avec les premiers résultats des analyses LCN.    Deux prélèvements retiennent l'attention :

Un échantillon prélevé derrière le sofa de l'appartement 5A, incomplet et d'origine indéterminée, provient de deux personnes, mais tous les allèles confirmés se trouvent dans le profil génétique de Madeleine MC. Qu'en conclure ?
 

Un autre échantillon, prélevé dans le coffre de la voiture de location des MC, provient d'au moins trois personnes, cette complexité interdisant de trancher : 15 allèles sur 19 appartiennent au profil génétique de Madeleine, mais, remarque John Lowe, les allèles identifiés n'appartiennent pas seulement à Madeleine, seule la combinaison de 19 allèles lui est spécifique. Par ailleurs, Madeleine partage 50% de son profil génétique avec chacun de ses parents. Résultat inconcluant.


05 – Gerald MC s'étonne (blog), on est étonné.., que les médias aient réapparu en masse et les aient suivis à l'église, puis dans les boutiques et finalement jusque chez eux, ce qui est très inhabituel, mais pense que cela a  à voir avec les résultats des analyses forensiques. Il sait pourtant depuis le 8 août, confirmé deux jours plus tôt, qu'ils vont être réinterrogés par la PJ.

Est projeté, en avant-première au festival de Deauville, Gone Baby Gone, dont le distributeur suspend sine die la sortie en France (notamment) en raison de prétendues analogies avec l'affaire MC (enlèvement-sauvetage sur fond de drogue et de misère). Tout en avouant ne pas être au courant des détails, Ben Affleck déclare que la distribution d'un film est une affaire commerciale et non de vie ou de mort, et qu'il ne veut exaspérer ni enflammer les sensibilités

 

06 – Gerald  (blog) parle avec une certaine désinvolture de l'audition de Kate (en présence de l'avocat portugais Carlos P. de Abreu), qu'il compare à sa seconde audition (13 heures le 10 mai) pour ajouter inopinément, et comme si aucun soupçon ne pouvait peser sur sa propre personne, que l'idée que Kate soit impliquée dans la disparition de Madeleine est grotesque. Fastidieux ou non, l'interrogatoire dure 11 heures et la suite est remise au lendemain. C'est Justine McGuinness qui accompagne Kate, tandis que l'autre chargé de communication, David Hughes, accompagnera Gerald, interrogé le lendemain. Ces deux "sources proches de la famille"  filtrent, trient, sélectionnent les journalistes, orientent ce qu'il faut dire et ne pas dire et, si besoin est, biaisent. 
Quand la vidéo des chiens britanniques lui est montrée et bien que ces chiens aient alerté là où elle dit avoir vu sa fille pour la dernière fois, Kate se sent soulagée, rien de cela n'est scientifique. Moins scientifique que la vision du médium de ses connaissances qu'elle obligea la PJ à investiguer ? 


07 – La PJ reçoit le rapport de John Lowe, daté du 6.

  L'Associated Press, grande rivale de Reuters, détourne les journalistes qui assuraient à Viana do Castelo la couverture d'un sommet informel des ministres des affaires étrangères de l'UE vers Portimão pour rendre compte du soudain changement de fortune des MC.  

Dans la matinée, selon "Madeleine", les MC téléphonent intensément au Royaume-Uni (famille et amis) et leur donnent le feu vert pour clamer leur indignation et leur désespoir, ce qui fut fait prestement, tandis que Gerald appelle l'officier de liaison Bob Small (dont le conseil flegmatique est de "dire la vérité") et que leur chargée de communication, Justine McGuiness, entre en contact avec les principales rédactions britanniques. 
 

Avant d'être confrontée à des faits concrets qui pourraient mener à son inculpation, Kate MC, de victime devient arguida (témoin assisté), un statut qui, indiquant une possibilité d'implication, vise à éviter l'auto-incrimination et exige la présence d'un avocat lors des interrogatoires. 48 questions lui sont posées auxquelles, option la plus sûre selon son avocat, elle refuse de répondre (droit du témoin assisté de garder le silence et de ne pas contribuer à sa propre incrimination, article 61/1c du CPP. Le nemo tenetur se ipsum accusare est entré dans la législation portugaise en 1910, inspiré par ce principe de base de la Common Law où défense et accusation sont à égalité. Il est devenu partie intégrante du droit à un procès équitable (article 6 de la Convention, CEDH).


Kate MC  ne répond, positivement, qu'à la 49è question : Êtes-vous consciente que, en ne répondant pas aux questions, vous compromettez l'enquête qui vise à découvrir ce qui est arrivé à votre fille ? - Oui, si c'est ce que vous pensez, qui vraisemblablement équivaut à "c'est vous qui le dites", la bonne marche de l'enquête ne pouvant, selon elle, dépendre de ses réponses. Il n'en reste pas moins que ce que conseille un avocat est une chose et ce que vous dicte votre cœur une autre. Quel parent se soustraira aux demandes de la police par crainte de conséquences pour lui-même alors que cette même police travaille à retrouver son enfant ?  Les droits d'un parent sont-ils supérieurs à ceux d'un enfant disparu ? 

Voici ce que dit le spin doctor au micro d'un journaliste de la BBC tout de même interloqué, à propos du refus de répondre aux questions de la PJ, seule entité habilitée à enquêter sur la disparition de MMC : le conseil de l'avocat, dont l'unique tâche est de défendre son client, a primé.



Tandis que Kate MC refuse de répondre aux inspecteurs de la PJ, la chargée de communication des MC fait son travail à l'extérieur du DIC. La presse l'entend donc s'indigner de l'interrogatoire alors que les MC ont toujours honnêtement aidé la police et sont des victimes. Le journaliste ne le lui demande pas, mais Justine McGuinness, elle est payée pour ça, martelle que les soupçons de la PJ quant à l'implication de Kate MC dans la mort de sa fille sont absolument grotesques (la PJ délire), que Kate est la meilleure des mères (elles se connaissent depuis deux mois), etc. Aux médias de comprendre que Kate pourrait être arrêtée pour un crime qu'elle n'a certainement pas commis.


Philomena MC, alors que son frère est interrogé comme témoin assisté, se fait l'écho, auprès de Sky News, de sa belle-soeur à qui la PJ aurait offert une peine réduite si elle avouait la mort accidentelle de Madeleine et le recel de son corps. Dans "Madeleine", Kate change de version : ce n'est pas la PJ, mais l'avocat des MC qui annonce une offre proposée par la police. L'avocat en question déclarera au Guardian, deux jours plus tard, que l'histoire de marché est un malentendu. Pendant ce temps Gerald est interrogé comme témoin assisté (arguido) et, lui, répond aux questions de la PJ. Toutefois il y en a une à laquelle il refuse de répondre : Votre fille a-t-elle été blessée pendant le séjour ?


Le marchandage (plea bargain) est contraire à l'idée de justice et à la recherche de la vérité qui sont au fondement de la procédure inquisitoire (en vigueur dans la plupart des pays européens).

 Un avocat portugais, qui définit ce qu'est un arguido, explique à Greta van Susteren (Foxnews) pourquoi il ne peut y avoir eu d'offre de marché de la part des autorités portugaises. Du coup on ne reverra plus jamais Philomena MC sur les écrans.

  Gerald MC, à qui Carlos de Abreu aurait conseillé de ne pas répondre, prend le parti de n'en rien faire. La plupart des questions ne sont pas les mêmes, mais Gerald au moins sait qu'il ne risque pas de contredire Kate.

Dans le reportage ci-dessus on entend la voix de Philomena McCann exposer le soi-disant plea bargain.
Les TP7 publient une déclaration dans laquelle ils font de la douleur des McCann, cette nuit là, un gage de leur innocence. Curieusement personne ne fait mention du porteur d'enfant aperçu par Jane TB, unique et d'autant plus précieux indice d'enlèvement. Dans Panorama (BBC) pourtant, deux mois plus tard, Jane TB bravera le secret de l'instruction et y fera longuement allusion.

Lors d'un débat à BBC Radio 4 réunissant 4 rédacteurs en chef, Greg Dyke (les MC ont voulu la publicité qu'ils ont eue) se demande comment faire face à un tel coup de théâtre, s'il s'avère que les MC sont impliqués, tant il sera insupportable de regarder en arrière. Tariq Ali pense que, si l'inconcevable se confirme, l'onde de choc sera terrible car la couverture médiatique a été outrancière, que les MC l'aient voulue ou non. Pour Rachel Johnson, il est inimaginable qu'un individu doté d'une bribe d'humanité puisse penser que les parents aient quelque chose à voir avec la disparition de leur enfant. Kelvin Mackenzie (The Sun) espère qu'ils ne l'ont pas fait parce que l'idée d'avoir été menés par le bout du nez pendant 4 mois est trop choquante pour être envisageable

Le psychologue forensique allemand Christian Lüdke, interrogé par Welt Online, remarque que les MC ont pris les choses en main au lieu de laisser faire la police. Il pense qu'ils savent ce qui s'est passé, aucun père désespéré ne pourrait raconter dans dans un blog quotidien quelle chemise il a mise et le temps qu'il fait. 
  
Brian H, le père de Kate MC, parle de farce à SkyNews mais se demande si de l'ADN n'a pas été planté par le prédateur ou quelqu'un d'autre, en écho à une crainte confiée à Ed Smart par Gerald MC. BH craint que la PJ soit surtout préoccupée du sort de l'industrie touristique portugaise


Jon Corner déclare à BBC News24 que Kate l'a appelé à 4h du matin, horrifiée que la PJ, croyant Madeleine morte, ne la cherche plus. Elle cherchera Madeleine jusqu'à la fin de ses jours. Comment sait-elle que MMC ne réapparaîtra pas avant ?


Diffusion (CNN) du reportage Parents named as suspects in Portugal disappearance (Nancy Grace). Comme le 23 mai, et malgré la présence de la profiler Pat Brown qui relativise, les accusations d'incompétence pleuvent sur la PJ, alimentées en partie par Philomena MC. La conclusion est pourquoi devrions-nous croire la police portugaise ?

Larry King consacre son talk show (transcription) au Breaking News de la journée. La PJ y est aussi violemment qu'étourdiment mise en cause. Mais l'ex-profiler du FBI Candice DeLong observe que les "informations" avancées et discutées par les invités n'ont pas été confirmées par la police. Ed Smart rapporte que Gerald MC, le matin même au téléphone n'aurait pas été surpris qu'ils aient planté des indices dans la voiture. Faire croire qu'il y avait de l'ADN dans une voiture louée après (la disparition) est tout simplement délirant. Rien n'est plus sûr et comme la police ne délire pas, le plantage est une idée délirante.
Comment la PJ aurait-elle pu planter de l'ADN de Madeleine dans la Scénic ? Et on y avait mis de la cadavérine, tout labo l'aurait découvert, il n'y aurait eu aucun marqueur et la famille n'aurait pu être incriminée. Le fait que les analyses forensiques des éléments biologiques prélevés ne soient pas concluantes montre qu'ils provenaient d'un ou plus membres de la famille MC. On ne pouvait conclure dans la mesure où des frères et soeurs partagent trop de marqueurs pour que l'on sache précisément quel membre de la famille est concerné. Seule l'analyse du prélèvement sur le sofa a été concluante : il ne s'agissait pas de Madeleine.





Gerald MC n'écrit rien dans son blog pour la première fois depuis le 22 mai 2007. 

–  Des journalistes présents à Viana do Castelo à l'occasion de la réunion informelle des ministres des affaires étrangères de l'UE (alors sous présidence portugaise) sont "détournés" pour couvrir le changement de fortune des MC. 

08 – Indignations britanniques.

Gerald entre en contact avec le cabinet Kingsley Napley, spécialistes en affaires à haut profil.  

– Les porte-parole informent les médias de l'épuisement des MC dont le départ a été ajourné à la suite des interrogatoires. Or ils ont secrètement réservé pour le lendemain un vol EasyJet à destination de l'aéroport d'East Midlands. Seul Sky News est au parfum.

09 – Embarrassé par la polémique sur la soit-disant "offre de marché", les protestations d'autorités portugaises et l'interview du 7, sur FoxNews, l'avocat Carlos Pinto de Abreu affirme au Guardian qu'il s'agit d'un malentendu.

Comme l'a requis la diplomatie britannique, les MC se rendent sous escorte à Faro où ils embarquent à 9h30 après être passés par l'accès VIP de l'aéroport. Sur le tarmac de Faro Gerald lit un communiqué : Nous avions projeté (ce départ) il y a longtemps... avec le total accord des autorités portugaises et de la PJ... La loi portugaise nous interdit de parler de l'enquête... Nous n'avons joué aucun rôle dans la disparition de notre fille chérie, Madeleine."




Sur le tarmac des East Midlands, un groupe de reporters silencieux attend les MC. Gerald lit un communiqué proclamant leur innocence, un acte autorisé par la loi. Une unité de Special Branch (Sécurité nationale) les escorte jusque chez eux.




À Drogheda, en Irlande, Martin S et sa femme, regardent les BBC News de 22h. Voyant Gerald MC descendre de l'avion avec son fils endormi contre l'épaule, ils pensent reconnaître le porteur d'enfant qu'ils ont croisé le soir du 3 mai. 

Quand il alla voir les MC, ce dimanche, il entra par la porte principale. Mais il était clair qu'aucun des photographes présents ne l'avait reconnu. Comme il portait un complet foncé, ils le prirent probablement pour un OPJ. Il n'est pas cette sorte d'homme qui plastronne  et attire l'attention sur lui-même. L'homme décrit ainsi par Joshua Rozenberg dans un article de Clive Coleman intitulé Safe pair of hands for McCanns, c'était Michael Caplan, associé du cabinet Kingsley Napley, l'un des avocats criminels britanniques les plus en vue.  

Le Sunday Times publie un article (triple signature) qui fait la part belle à la désinformation. 
 



10 – Gerald MC écrit (blog) sa certitude que, lorsque tous les faits seront réunis, ils pourront démontrer qu'ils n'ont joué aucun rôle dans l'enlèvement de Madeleine. Il fait savoir quels conseillers juridiques assisteront les avocats portugais chargés de la défense (au cas où une accusation serait formulée). Il s'agit du célèbre Angus McBride, spécialiste de gestion de crise et du non moins réputé Michael Caplan QC, expert en extradition qui s'illustra en évitant l'extradition vers l'Espagne en 1999 de Augusto Pinochet, un mandat d'arrêt ayant été lancé par le juge Baltasar Garzón afin de l'entendre sur la torture et l'assassinat de citoyens espagnols lors du coup d'État de 1973 au Chili. 

Au sein de l'UE, il n'y a plus d'extradition, mais un mandat d'arrêt européen (MAE), en vigueur depuis le 1er janvier 2004.

Deuxième rapport d'analyse de la section d'information de la DCCB. Y est établie une chronologie des événements du 3 mai, après compilation des dépositions des TP9 et des employés de MW à la PJ et des déclarations de cinq d'entre eux à Control Risk Group. Les signataires, les inspecteurs V. Pereira et S. Cruz, recommandent de confirmer le passage de David WP par l'appartement des MC vers 19h et d'interroger à nouveau Matthew MO sur l'état de la fenêtre, des persiennes et des rideaux lors de sa ronde de 21h30 (dans ses dépositions, ceux-ci sont fermés, réduisant à zéro l'idée que Tannerman puisse être le ravisseur).  

À ce rapport est joint une analyse de la MCIU (Major Crime Investigation Unit), datée du 14.08.2007 et portant sur les mouvements du groupe des neuf après le constat de la disparition der Madeleine MC. Il y est remarqué que l'un des hommes du groupe et Fiona WP, seuls à chercher immédiatement après l'alerte, pourrait s'être écarté pendant un temps et rejoindre les autres plus tard (sans que cela se voie).

L'inspecteur Tavares de Almeida remet au coordinateur de l'enquête, Gonçalo Amaral, un rapport interne envisageant la mort de Madeleine dans l'appartement et l'éventuelle implication de ses parents dans l'occultation de son corps. Sont aussi dénoncées des dépositions ayant dérouté l'enquête, gaspillé temps et ressources.

Le Tory MP John Redwood, se situant d'emblée hors des questions de culpabilité ou d'innocence, remarque (blog) que les faits sont ténus et les preuves absentes, et se demande pourquoi les MC, plutôt qu'un  spin doctor, ne recrutent pas un limier pour découvrir les indices d'un enlèvement dont ils sont si sûrs. Réactions fulminantes, pas seulement du clan MC, et surtout parce que JR écrit que dans la lutte entre deux théories, la vérité demeure une victime (Truth remains a casualty"). JR supprimera sa chronique deux jours plus tard, non sans souligner qu'il pensait utile d'insister sur la nécessité de découvrir des éléments de preuve.

La véhémence des protestations des auditeurs du Live debate de BBC Radio 5 – en réaction aux questions de mauvais goût car inappropriées tant que l'enquête est en court (Avez-vous encore de la sympathie pour les MC ? Avez-vous donné à Madeleine's Fund ? Soutenez-vous la famille et pensez qu'ils se battre contre les spéculations ?) oblige Victoria Derbyshire à déclarer forfait. 

Le programme On the Record de Greta van Susteren (Foxnews) pose la question des éléments de preuve forensiques trouvés dans la Scénic.


11 –  I hang my head in shame at what my trade has made of the McCann story, écrit Max Hastings. Les média font pression sur la police pour avoir des réponses, mais les suspects doivent vivre avec l'indéfectible tache du soupçon. 

Fouille des systèmes de drainage et des chantiers de construction aux environs de PDL. On demande aux pêcheurs d'être attentifs aux grands sacs en plastique.




Le PGR annonce la nomination du procureur général de district (Evora), Luís Bilro Verão, pour accompagner le procureur en titre, José de Magalhães e Meneses. Il y a 4 procureurs généraux de district au Portugal, ils dominent le Ministère public, ils en sont l'âme, ce sont eux qui font travailler la machine, qui connaissent le mieux les procès les plus complexes, les magistrats et les difficultés ressenties sur le terrain
Le dossier entier est remis au juge d'instruction Pedro Frias pour examen et prise de position.

Le PR met un veto au statut d'assistant de l'instruction, sollicité en août par les MC, comme étant incompatible avec celui d'arguido.

Madeleine's Fund détient maintenant un million de livres. Les MC assurent que l'argent donné pour chercher MMC ne sera pas utilisé pour blanchir leur nom.



12 – Le MP John Redwood supprime de son blog deux phrases politiquement incorrectes : les MC devraient peut-être employer un détective privé au lieu d'un docteur folimage  et la théorie des MC selon laquelle la fillette a été enlevée exige d'être étayée par des éléments de preuve. (voir 10.09).

Selon "Madeleine",  le milliardaire Brian Kennedy entre en contact avec Control Risks Group par l'intermédiaire de son conseiller juridique Edward Smethurst.  CRG, appelé à PDL début mai probablement par le tour-operator MW, avait procédé à une enquête parallèle, notamment en interrogeant les protagonistes principaux. On ignore quand, comment, pourquoi et qui mit mit un terme aux services de CRG auxquels font vaguement férence les PJFiles, début septembre.

Le conseil d'administration de Madeleine's Fund, après consultation juridiques et compte tenu de la vocation des dons (la recherche de Madeleine), décide de ne pas prendre en charge les frais de procédure des MC qui devraient être assumés par un autre fonds. Aucune information ne filtrera sur cette cagnotte hypothétique. Madeleine's Fund assumera toutefois les frais de l'assignation en justice de Gonçalo Amaral puisque Madeleine fait partie des requérants. Parmi les "richissimes" qui ont souvenu la recherche de Madeleine, il y a JK Rowling, Sir Richard Branson, Sir Philip Green, Ann Summers boss Jacqueline Gold, Sir Tom Hunter et  Sir Stelios Haji-Ioannou, le fondateur de Easy Jet. Aucun d'eux ne veut s'engager dans une affaire qui leur apparaît trouble.





13 – Les MC reçoivent la visite de 2 envoyés des services sociaux du Leicestershire, à la suite d'une réunion de l'équipe de protection de l'enfance et de la police pour discuter de la sécurité des jumeaux auprès de parents qui ont laissés leurs enfants seuls et qui sont suspectés d'être impliqués dans la disparition de leur fille. Suite à cette visite, les enfants MC cessèrent d'être photographiés (ou floutage des visages), requête faite au PCC qui fut efficace.

  Chronique de Philippe Bilger (Justice au singulier), L'esthétique du malheur. Feu de joie ou danse macabre ?


  Le Ministère public est autorisé à lever les scellés mis sur le Diary de Kate MC, saisi par la PJ lors de la perquisition (2 août), et à le faire traduire, sans pour autant le verser au dossier eu égard à son caractère privé.

Pat Brown - Is Maddie in England ?



  La sortie au RU du film américain Gone, Baby gone (Ben Affleck) sur le rapt d'une petite fille est différée, bien que l'intrigue soit sans commune mesure et le contexte tout autr

14 – La PJ demande au Leicestershire Constabulary de saisir le disque dur de l'ordinateur de Gerald MC et le journal intime de sa femme, des policiers portugais devant aller les examiner sur place. 

La grande difficulté est l'absence de corps, un corps qui selon la PJ pourrait ne plus exister, autrement dit ne plus être matériellement identifiable comme corps.

Les MC confient la restauration de leur réputation à l'agence Hanover Communication, propriété de l'ex-attaché de presse de John Major, dont le principe est que la victoire au tribunal de l'opinion publique est plus importante que devant une cour de justice. Un dispositif de gestion de la tempête médiatique est mis sur pied immédiatement  pour répondre aux appels et informer de manière positive les organes de presse.
Sur la page "case studies" de cette agence, on lira trois semaines plus tardNous avons aidé la famille MC à parer la tempête médiatique qui les a submergés lors de leur retour du Portugal en septembre 2007. À partir de rien nous avons créé en six heures un dispositif de gestion étendue des média qui nous a permis de traiter 850 appels journalistiques pendant la première semaine. En donnant aux journalistes des histoires positives à relater, la couverture médiatique est passée de l'hostilité aux MC à la sympathie pour l'épreuve qu'ils traversaient.

15 – Justine McGuinness met fin à ses fonctions de porte-parole, chargée de communication des MC. Reste David Hughes (un démocrate libéral comme JMG), décrit comme conseiller auprès des médias. Une porte-parole provisoire, Nathalie Orange, est nommée immédiatement. Est annoncée la relance de la campagne médiatique.

                     –  John MC, directeur de Madeleine's Fund, remercie  les généreux donateurs publiquement, réaffirme que l'objectif principal est de retourner toute pierre et annonce une série d'initiatives publicitaires pour rappeler à la planète que Madeleine a disparu (principalement un déploiement de panneaux publicitaires en Espagne et au Portugal). Il ne dit rien en revanche de l'important contrat d'une durée de six mois signé avec l'agence de détectives privés Método3, sise à Barcelone et spécialisée dans le monde des affaires et la fraude. Bien que le financement soit assuré par le Madeleine's Fund et un bailleur de fonds privé, le milliardaire (350 millions de livres en 2007) Brian Kennedy, et malgré la présence d'un administrateur expérimenté assurant les plus hauts critères de transparence et de responsabilité, cette initiative ne sera annoncée que le 24 octobre suivant.            

Brian Kennedy, qui manifestement tient les rênes de l'enquête privée, engage un certain Gary Hagland, qui couvrira la délicate phase que les MC auront à traverser  entre leur constitution comme témoins assistés (l'opprobre) et l'obtention des dommages de 550 mille livres (la considération) en mars 2008.


Les médias discrimineront mal entre l'enquête officielle et l'enquête parallèle privée qui est censée compléter la première en travaillant hors du Portugal. Madeleine's Fund contribue aux dépenses à concurrence de 50 mille £ par mois.

L'inénarrable Metodo 3 part de l'hypothèse de travail dénuée de fondement que Madeleine a été enlevée et emmenée au Maroc par un pédophile portugais. Cette connection marocaine fondée sur du vent suscitera bien des perplexités.

16 – India Knight publie dans le Sunday Times un article intitulé Madeleine McCann : vous êtes tous coupables, dans lequel elle dénonce un jugement par potins globaux, maintenant que tout le monde a une opinion et l'embarras du choix quant à comment et où l'exprimer en ligne.


La direction du DIC décide de mettre fin à l'inédite fonction de porte-parole, fort délicate eu égard au secret de justice, qu'assuma au pied-levé l'inspecteur  Olegário Sousa, choisi pour sa prestance, son anglophonie et sa voix bien timbrée. 

La "com" est si cruciale qu'est désigné David Hughes pour remplacer Justice McGuinness comme porte-parole jusqu'au lendemain.


17 – Clarence Mitchell, spin doctor (docteur folimage) s'il en est car il se montre prêt à renoncer à sa carrière officielle pour aider les MC, se démet de sa fonction de directeur du Media Monitory Unit (Observatoire gouvernemental des médias) pour devenir leur porte-parole, moyennant un salaire mensuel de plus de sept mille euros (financés par le milliardaire Brian Kennedy).  

La question des chiens HRD préoccupe tant, et à juste titre, les MC qu'une de leurs premières initiatives, une fois de retour, est de trouver une affaire dans laquelle il a été démontré que les chiens s'étaient trompés. Leurs avocats (Kingsley Napley) entrent par conséquent en contact avec la firme américaine Hurley, Burish & Stanton, Attorneys at Law (Wisconsin),  Stephen Hurly ayant avec Dean Strang assuré la défense d'Eugène Zapata dans un procès qui venait d'être renvoyé, faute de preuve. Cette affaire semblait illustrer exemplairement comment un homme (apparemment) innocent pouvait être injustement incriminé sur la foi d'alertes de chiens HRD (dans sa propriété, en 2005), malgré l'absence de tout vestige humain (Jeannette Zapata avait disparu sans laisser de trace en 1976 après avoir envoyé ses enfants à l'école). Ces alertes à l'origine de l'accusation et, d'abord admises par la Cour, ne furent finalement pas présentées au jury, le juge estimant que les chiens ne sont pas assez fiables, un argument souvent repris par Gerald MC. Malheureusement pour la démonstration en fait de fiabilité, Eugène Zapata allait avouer le crime quatre mois et demi plus tard, le 5 février 2008... Les différents endroits où, selon lui, le cadavre avait transité, corroboraient les découvertes des chiens. EZ se débarrassait dans des poubelles de qui était en trop mauvais état pour être transporté.
Pour réunir des éléments "contre" les chiens, le cabinet HBS dut s'informer sérieusement sur les capacités de ces animaux. Il en sortit un article où, doit-on s'étonner ?, l'affaire Zapata est évoquée anonymement et sa conclusion tout simplement tue. L'idée était que, dans cette affaire, les chiens avaient réagi, aucun cadavre n'avait été découvert, donc les alertes étaient de "fausses positives", le pire résultat possible, suffisant du reste pour éliminer un chien dans les épreuves qualifiantes.

an example of how a seemingly innocent man, can be incriminated by the cadaver dog evidence. - See more at: http://dogsdontlie.com/main/2008/12/cadaver-dogs-how-reliable-are-they-at-detecting-death/#sthash.7rVOvBBY.dpuf
Le Sunday Times publie un sondage sur la manière dont le public perçoit Kate et Gerald MC. Compte tenu du soutien global sans précédent qui a suivi la disparition de Madeleine, les résultats font froid dans le dos. Seules 20% des personnes interrogées pensent que les MC sont complètement innocents et 48% pensent que les MC pourraient être liés à la mort de leur fille.

Sous pression des avocats des MC (Kingsley Napley), le Chief Constable du LC, Matt Baggott, adresse aux rédactions des principaux organes de presse une lettre demandant modération, exactitude et respect dans la couverture de l'affaire MC. 


18 – Le juge Pedro Frias décide de maintenir l'enquête sous secret de justice pendant un an, compte tenu des règles liées à la réforme de la justice. Selon lui la date-butoir doit être calculée à partir du début de l'entrée en vigueur du nouveau code de procédure pénale (15 septembre). Ce nouveau code fait la part trop belle aux témoins assistés, selon le PGR Pinto Monteiro.

La pétition Les MC sont innocents est lancée sur Internet par la sœur de Gerald MC. Elle recueillera 800 signatures en 3 jours.

Clarence Mitchell devient officiellement le porte-parole des MC qu'il considère comme les victimes innocentes d'un crime odieux. CM embobine excellemment : il fait savoir qu'il y a une explication innocente pour tout élément de preuve potentiellement incriminant que la police pourrait avoir découvert.  Il déclare à CNN que les MC sont innocents et n'ont rien à cacher. Il dément que KMC ait déclaré à l'hebdomadaire portugais Flash que Madeleine pleurait 18 heures par jour pendant ses 6 premiers mois de vie et, après la naissance des jumeaux, hurlait pour avoir l'attention de sa mère. 


19 – Le procureur fait savoir que, Kate MC ayant refusé de répondre, la réinterroger ne servirait à rien et que, en l'absence de donnée nouvelle, ré-interroger Gerald MC ne se justifie pas - l'enquête est dans une impasse.


Dans une lettre au Times le prof. Anthony Glees (Brunel University) observe que des millions de gens ne comprennent pas que l'on n'ait trouvé aucune trace de Madeleine MC et qu'il serait temps de faire taire rumeurs et insinuations avec quelques faits solides. Pour ce faire il préconise de collecter des images aériennes et satellitaires de PDL et de les faire analyser par une agence spécialisée.


20 – Le Leicestershire Constabulary (LC) informe la PJ que Martin S a contacté les Gardai à propos de l'impression que sa femme et lui ont eue le 9 septembre en regardant à la TV Gerald MC descendre une passerelle avec son fils profondément endormi sur l'épaule. Au bout de dix jours d'examen de conscience, MS s'est décidé à partager et a décrit une action en replay, des images déjà vues le soir où il a croisé le porteur d'enfant à PDL.

Les MC engagent un professeur de biologie de l'Ohio, expert en matière de ADN

 

21 – Le juge d'instruction Pedro Frias refuse au MP l'accès au contenu des SMS envoyés et reçus par le groupe (TP9), l'autorisation ne pouvant être rétroactive. Mais, comme l'enquête porte sur un enlèvement, un homicide, une mise en danger ou un abandon et une occultation de corps, les trois premiers crimes étant passibles d'une peine de prison supérieure à 3 ans et afin de déterminer à quel moment l'enfant a disparu et où se trouvaient les personnes qui étaient près d'elle et ce qu'ils faisaient, afin de confirmer ou d'exclure leur participation aux faits faisant l'objet de l'enquête, il autorise l'accès à la liste des appels reçus et envoyés par les TP9 entre le 28 avril et le 9 septembre 2007. Le MP fait appel auprès du tribunal de Evora qui rejettera la demande le 29 avril 2008.

Gerald MC se dit convaincu que l'intrus était caché dans l'appartement quand il est allé voir ses enfants vers 21h15. Les MC proposent de se soumettre au détecteur de mensonges. Ils reculeront. Il semble avéré que le polygraphe n'est pas efficace car il mesure l'émotivité, pas le mensonge. Des études ont montré qu'il n'est pas fiable car certaines personnalités résistent mieux. En France il n'est pas admis.


22 – Après d'autres offres substantielles sous condition d'anonymat, le milliardaire Brian Kennedy, qu'outragent les soupçons de la PJ vis-à-vis des MC, déclare mettre son argent au service des MC et promet d'être inlassablement à leurs côtés.



23 – L'ex-superintendant du MET et responsable de la sécurité de la reine et de la famille royale, Dai Davies, publie, à l'issue d'une semaine à PDL, un article très critique de la PJ dans le Sunday Mirror, sa conviction étant que Madeleine est morte, peut-être étranglée par un pédophile qui a paniqué et emporté le corps. Quant au statut de témoins assistés des MC, il est catégorique : les MC sont profondément religieux, mais la police portugaise voudrait nous faire croire qu'ils ont jeté le corps de leur fille dans la mer ou l'ont enterré dans une terre non consacrée.

Des sources proches de la famille s'emploient à fournir des éléments à décharge : de nouvelles photographies sont publiées.


24 – Le juge d'instruction Pedro Frias autorise l'examen, en sa présence, de l'ordinateur loué après le 3 mai et pendant un mois par Gerald MC.

Selon le président du conseil syndical de la magistrature, António Cluny, sans le corps de l'enfant tout est extrêmement compliqué. On ne peut pas accuser quelqu'un d'homicide sans preuves très solides.

Gerald MC (blog) se félicite que plusieurs hommes d'affaires leur aient promis un soutien financier pour couvrir les frais juridiques.

The Times rapporte que depuis quatre mois Control Risks Group (CRG) enquête secrètement sur les signalements venus des quatre coins du monde et construit des profils de ravisseurs probables, parce que ses parents craignent que la PJ ne se fourvoie. 
 

Un expert scientifique de Control Risks Group fait analyser les cheveux des jumeaux MC et de leur mère à la demande des parents, bien qu'il soit beaucoup trop tard pour prouver une sédation vieille de presque cinq mois. Selon Allan Jemieson, ex-directeur du Forensic Institute d'Edinburgh, il est impossible de détecter une dose unique de sédatif dans un cheveu faute de présence suffisamment longue dans le follicule. L'effet du sédatif est beaucoup plus rapide que son métabolisme dans le cheveu. 


25 – L'avocat des MC redemande mais en vain la constitution de ses clients comme assistants de l'instruction, faisant valoir que ce statut d'assistant implique une subordination au MP compatible avec celui de témoin assisté, eu égard à la présomption d'innocence. Les deux statuts confèrent le droit de participer et d'intervenir dans le processus d'instruction sans occasion de conflit en raison de l’assujettissement à la pondération et aux décisions du juge d'instruction. Les MC mettront à profit leur statut de témoin assisté lorsqu'ils questionneront, par écrit interposé, les témoins concernés par la mission rogatoire (avril 2008).

Spiked -  'Boys in Blue : Someone to watch over us.   Comme le montre l'affaire MC, la police britannique est vue plus favorablement aujourd'hui qu'avant, en raison du désir de sécurité.

26 – Interpol enquête sur un signalement au nord du Maroc d'une petite fille qui n'a ni le bon nom ni le bon âge. Nouvelle déchirante pour les parents, c'est la fille d'un arboriculteur d'oliviers.

  Les avocats des MC (Kingsley Napley) envoient une lettre d'intimidation à la section "contentieux" de l'Express Group au cas où les journaux de ce groupe continueraient à insinuer que les MC sont impliqués dans la disparition de leur fille. 


27 La recherche de Madeleine a déjà englouti 300.000 des 1.036.104 £ de dons. Esther McVey, qui fait partie du conseil d'administration et en est la porte-parole, déclare que Madeleine's Fund suit les règles de bonne pratique de toute organisation caritative, sauf que Madeleine's Fund est une compagnie LTD et n'est pas tenue à la transparence. La confusion, sinon entretenue du moins jamais dénoncée, durera longtemps.

La PJ voit d'un mauvais oeil des détectives privés, Metodo 3, s'immiscer dans l'enquête criminelle. Control Risk Group travaille déjà pour les MC depuis juillet dans la plus grande discrétion, sans que l'on sache qui finance. Le coût est estimé à 50.000 $ par mois. L'inspecteur Matos envoie une lettre d'information sur cette question.

L'inspecteur Ricardo Paiva contacte Martin S contacte téléphoniquement, ce dernier confirme sa déposition du 20 et se déclare prêt à venir à PDL.

28 Gerald MC remarque (blog) que le nombre de photographes parqués devant sa maison diminue. 

29 – Selon le directeur du quotidien 24 Horas, les ventes ont augmenté en moyenne de 11000 exemplaires chaque fois qu'il y avait une manchette "Maddie".

Selon le groupe Marktest, pendant les 4 premiers mois, les 4 chaînes TV ont consacré plus d'heures d'émission à l'affaire OM (Our Maddie) qu'au scandale Casa Pia (pédophilie) : 92 contre 74. 

30 – La demande du procureur d'accès au contenu de SMS et MMS envoyés à Gerald MC le 2 et le 4 mai ayant été rejetée par le juge d'instruction, le parquet fait appel.

Sky News diffuse un bref reportage, The Search for the Truth ("La recherche de la vérité"), où l'envoyé spécial de la chaîne, Martin Brunt, tente de séparer faits et fiction.