Grâce à la liberté dans les communications, des groupes d’hommes de même nature pourront se réunir et fonder des communautés. Les nations seront dépassées.
Friedrich Nietzsche (Fragments posthumes XIII-883)

2014-01-13

2007-08 - DÉC et JAN - chap. XI

 

 

XI. Home, Sweet Home





Décembre



Victor Fleming et al - The Wizard of Oz (1939)  
There's no place like home



01 – La PJ enquête sur les communications effectuées par téléphonie cellulaire avant, pendant et après la disparition.


03 – De nouveaux échantillons sont envoyés pour analyse au laboratoire FSS de Birmingham. Toutefois une source de l'Institut national de médecine légale (Lisbonne) observe que les échantillons sont si ténus que la détermination de l'ADN est très peu probable : ces procédures exigent un soin spécial, il doit y avoir un consensus.

Publication de Por que adoptámos Maddie ("Pourquoi avons-nous adopté Maddie") du journaliste Luis Castro (Telejornal RTP), qui relate six mois d'intense couverture médiatique entre le 3 mai et le 3 novembre. Des enquêteurs, des sociologues, des juges commentent. Le comportement du public est questionné, comme celui des rédactions qui ont contribué à faire de l'affaire une "nouvelle globale".

Le tabloïd Daily Mail se fait l'écho de La Dernière Heure, un des principaux quotidiens de la presse belge francophone, qui cite un diplomate (non nommé) envoyé à PDL afin de fournir toute l'assistance possible aux MC. Dans une lettre au FO il évoque les dépositions confuses des MC et leur manque de collaboration avec la PJ et se demande si ses supérieurs sont conscients des répercussions, sur les relations avec les autorités portugaises, d'une possible implication des MC. Cette nouvelle donnera lieu à une requête (cinq questions) à l'abri de la FOI (Freedom of Information), datée du 3.10.2008 et signée par un "contribuable britannique et électeur". La longue suite des échanges où l'on se demande ce que parler veut dire ici.
Pour confirmation, voir 20.04.2016.



04 – Dans une lettre au coordinateur de l'enquête, Kate MC demande à Paulo Rebelo, comme être humain (ne sachant s'il est père de famille), de travailler avec eux et de songer que les parents de Madeleine ont des besoins. Elle souligne le caractère humain et non déraisonnable de sa demande d'informations. Les différences culturelles devraient être dépassées : il serait bon pour Madeleine que tous travaillent ensemble pour la trouver ainsi que la personne qui l'a prise.

 –Trois femmes, dont une des nannies de l'OC, déclarent dans la presse, après avoir reçu la visite de Metodo 3, qu'elles ont vu Robert M près du 5A le soir du 3 mai, après la disparition.

05 L'inspecteur Joao Carlos signe le document établissant les questions à poser à des témoins sélectionnés à partir duquel le Ministère public rédigera la Lettre rogatoire.

06 – Bien que l'enquête criminelle portugaise soit en cours, Gerald MC (blog) demande à toute personne ayant des renseignements de contacter leurs enquêteurs privés ou sa police locale (même demande le 16 décembre).


Publication de A Culpa dos McCanns ("La faute des McCann") du journaliste Manuel Catarino (préface de Francisco Moita Flores) qui inclut un entretien avec le criminologue portugais José Manuel Anes et pèche par un grand nombre d'inexactitudes. Il a néanmoins le mérite d'observer que, malgré la certitude de l'enlèvement, la police a été appelée très tard.



07 – Le milliardaire Stephen Winyard (siège à Monaco), qui avait très vite promis un million de livres à qui ramènerait Madeleine et a donné 100 mille livres aux MC pour blanchir leur nom, reproche au premier ministre Gordon Brown de ne pas avoir défendu publiquement le couple une fois arguidos.


09 – Le PR entreprend d'étudier, voire de modifier, les questions que la PJ souhaite poser à des témoins britanniques et en particulier au groupe (TP7). Le document devra ensuite être approuvé par le juge d'instruction puis traduit. Enfin le Home Office devra donner son accord.


Edward Smethurst, bras droit juridico-commercial du milliardaire Brian Kennedy, remplace Esther McVey, démissionnaire, au conseil d'administration de Madeleine's Fund. Jon Corner (ami des MC) remplace Philip Tomlinson, démissionnaire.

10 Rencontre au barrage de Arade (au nord-est de Silves) de l'avocat Marcos Aragão Correia, du patron (Francisco Marco) de Metodo 3 et de l'enquêteur-chef (Antonio Jiménez Raso), dont l'activité criminelle lui vaudra d'être arrêté et mis derrière les barreaux deux mois plus tard (il restera en prison jusqu'en 2012). MAC, qui se pique d'être médium, est convaincu que les restes de Madeleine sont au fond de l'eau. 

Réunion au sommet des TP9 au grand hôtel de Rothley, sous la houlette du docteur folimage. Selon ce dernier et malgré la présence de plusieurs avocats des MC, l'objectif de cette rencontre opérationnelle n'est pas d'ajuster les narrations en vue des entretiens rogatoires, mais de discuter les éventuels événements à venir : Ils sont en contact tout le temps par téléphone et courriel... mais ils voulaient se voir parce qu'ils ne l'avaient pas fait depuis pas mal de temps... C'était une rencontre privée, donc je ne veux pas en dire plus. 



12 –  Une longue lettre rogatoire (60 p. ; il y en aura une seconde concernant d'autres témoins) est traduite en anglais  et introduite par un résumé des faits :
Le 3 mai 2007, dans des circonstances inconnues, un enfant, Madeleine MC, a disparu d'un appartement qu'elle partageait avec ses parents, son frère et sa soeur, dans le complexe hôtelier Ocean Club de Praia da Luz.
Dans une première phase de l'enquête sur la disparition, tout en considérant que l'enfant pouvait être sortie toute seule de l'appartement et s'être égarée dans les environs, la théorie de l'enlèvement l'a emporté comme plus consistante, en partie à cause des soupçons des parents. Après l'intervention de la police, les recherches qui avaient déjà commencé ont été développées et poussées de plus en plus loin, avec le concours d'équipes cynotechniques et de nombreuses ressources humaines.
Pendant cette phase de l'enquête, l'appartement a été fouillé par les agents de l'équipe de Scène de crime du laboratoire de la police scientifique de la police judiciaire et des échantillons ont été prélevés. Ces échantillons, en particulier des cheveux et une tache de sperme, ont été envoyés à l'Institut national de médecine légale pour être analysés en vue d'une comparaison avec le profil ADN de l'enfant qui entretemps avait été fourni, et avec celui de ses parents et de leurs compagnons de voyage à PDL.
Ainsi, et quant aux échantillons mentionnés, à propos desquels un rapport préliminaire nous a déjà été envoyé, et afin de procéder à un meilleur examen, nous indiquons ci-après les dates et circonstances des prélèvements. Vous trouverez en outre quelques questions que nous aimerions voir abordées dans votre rapport final que nous espérons recevoir le plus vite possible. Suit une liste des échantillons prélèves de telle ou telle manière après les alertes des chiens britanniques dans l'appartement 5A et dans le coffre de la Scenic..

Afin de justifier la lettre rogatoire, essentielle pour découvrir la vérité,  le juge d'instruction Pedro Frias établit en anglais et à l'intention des autorités judiciaires compétentes de Grande-Bretagne un état des lieux de l'enquête, bien que le surintendant Stuart Prior (LC), présent, en connaisse les détails. PF requiert l'assistance mutuelle au nom de la justice et sous couvert des dispositions légales
Points principaux  : 
. Bien que rien ne confirme le scénario des parents, l'enlèvement n'est envisagé qu'en raison du signalement fait par Jane TB.
. Outre l'enlèvement, les crimes contemplés sont l'homicide, la mise en péril (de mineur), le recel de cadavre (avec mention des peines encourues respectives, prévues dans le CPP dont les articles concernés sont traduits. 
. Sont rédigées les questions spécifiques à poser à chacun des  TP7 qui, en premier lieu, devront clarifier chronologiquement ce qu'ils ont fait entre 17h30 et minuit le 3 mai 2007.  
. D'autres témoins sont mentionnés (comme JW et le maître-chien Martin Grime) ainsi que les questions à soumettre.
. Les TP7 sont priés d'identifier les nombreux contacts téléphoniques effectués au moment des faits et d'indiquer leur disponibilité pour une reconstitution, le plus rapidement possible
Est requise l'explicitation des transactions opérées via deux cartes de crédit par Gerald MC entre le 1er avril et le 30 septembre 2007.
Le juge observe que l'enquête est dans une impasse et semble ne plus pouvoir progresser. Un certain espoir repose sur les communications téléphoniques, dont l'examen est soumis à une législation particulière (traduction).


La mère de Robert M se plaint du harcèlement des détectives de l'agence Metodo3.

13 – Une petite fille Rom de 5 ans, sortie faire une course, disparaît dans un faubourg de Huelva. Son corps sera retrouvé 2 mois plus tard. Un pédophile avoue l'avoir tué accidentellement en essayant d'étouffer ses cris. Il est interrogé au sujet de Madeleine MC, mais n'est jamais allé au Portugal, n'a ni moyen de transport ni téléphone cellulaire.

Le nouveau Traité de l'UE est signé par les chefs d'État ou de gouvernement réunis à Lisbonne.


14 – The Guardian publie un article émotionnel de Bridget O'Donnell, compagne de Jeremy Wilkins (protagoniste de la soirée du 3 mai) : My months with Madeleine. On voit mal pour "my months" alors que BOD, dans son article, se dit incapable de discriminer entre les petites filles présentes à l'OC. Un détail amusant : BOD "fend le coeur" en racontant que, le 4 mai, alors qu'ils amenaient comme d'habitude leurs enfants à la crèche où allait Madeleine, elle a vu le porte-manteau vide avec le prénom "Madeleine". Hors, ce jour-là, MW a fait savoir que tous les enfants, quel que soit leur âge, seraient pris en charge dans les crèches du Tapas où il n'y avait pas de porte-manteau...

Est publié, par Express Newspapers, Madeleine: A Most Heartbreaking and Extraordinary Disappearance signé Robert Downing (nom d'auteur presque invisible et revendication de EN comme "auteur"), une compilation d'articles des tabloïds Daily et Sunday Express où la désinformation et le parti-pris sont la norme, la police portugaise étant accusée non seulement d'absolue ineptie mais de cruauté vis-à-vis des MC, sanctifiés.
Pour son livre, Kate MC, curieusement, reprendra et le titre et la photo de couverture. Connivence ?
Ce livre apparaît sur le site d'Amazon.co.uk avec une autre couverture et un autre titre. Mais une note en bas  indique que ce n'est pas la vraie couverture. 
Manuel Borba, le maire de Praia da Luz, qui n'a pas caché sa réprobation face à la négligence des MC, trouve curieux que ceux-ci, une fois arguidos, aient fait ce qu'ils avaient dit qu'ils ne feraient jamais : abandonner le pays. 


Thierry B et Corinne C, couple de siblings aussi fusionnel qu'atypique, à l'issue de l'enquête dirigée du commissaire Gonçalo Amaral et de l'inspecteur Tavares de Almeida, sont condamnés à une peine cumulative de 24 années d'incarcération par la cour d'assises de Lagos pour assassinat (du skippeur André LF), vol aggravé (du trimaran Intermezzo), recel de cadavre. Lors de leur détention, ils protestent (en espagnol) de leur innocence, en appellent aux médias et à l'ambassade, dénoncent les malversations de la PJ, crient à l'effroyable erreur judiciaire, se débattent, profitant de la délicatesse des policiers portugais, et, lors des assises, de surcroît invectivent et prennent à partie la cour qui, décidant de fermer les yeux, fait évacuer la salle. Auraient-ils osé un tel cirque en France ? 



15 – L'agence M3 fait savoir qu'elle a des indices. Selon le spin doctor CM, ils font du bon travail et sont convaincus qu'ils vont la trouver.

16  Le Sunday Times publie un article censé être le fruit d'une investigation exhaustive : Beyond the smears ("par-delà les dénigrements"), un modèle de désinformation dont les détails, qui ne s'inventent pas, font songer au téléguidage.


18 – La PJ envoie d'autres prélèvements (du G5A) au Laboratoire FSS de Birmingham.

Le Leicestershire Constabulary répertorie les documents et informations qu'il détient et fait savoir qu'ils ne seront pas divulgués, à quelques très rares exceptions près, tant que l'enquête sur la disparition de Madeleine MC continuera.


19 – La PJ a commencé à contacter un millier d'habitants de la région dont les téléphones cellulaires trahissent la présence à PDL le soir du 3 mai 2007.


20 – Clarence Mitchell fait savoir que les MC sont submergés par des centaines de cadeaux de Noël pour Madeleine en provenance du monde entier.


21 – Dans un message télévisé, les MC demandent à Madeleine d'être courageuse et lancent un appel à la personne qui sait et pourrait apaiser leur angoisse. 



23 Selon le site officiel, le Madeleine's Fund a reçu 1.223.629 £ en dons.

On apprend que le LC a fourni à la PJ une liste de 52 pédophiles établis en Algarve. Tous ont été interrogés par la PJ.


24 – Sky News diffuse The mystery of Madeleine MC, un documentaire qui démystifie des détails, comme lorsque Martin Brunt montre que surveiller visuellement la porte-fenêtre (non fermée), à partir du restaurant, était absolument impossible. 
Selon le Prof. David Barclay, le passage par la fenêtre de la chambre sans laisser de traces forensiques, est exclu :  Les rebords de la fenêtre sont couverts de lichen vert. On ne peut toucher le rebord de la fenêtre sans laisser de marque. Par prudence, on ne parle pas de mise-en-scène, mais il est difficile de voir comment quelqu'un aurait pu déplacer ce volet de l'extérieur sans laisser de trace. L'intrusion par effraction (par la fenêtre, comme le supposaient les MC qui l'auraient trouvée ouverte) sans endommager le polyuréthane recouvrant  l’aluminium recouvert de polyuréthane n'est pas plausible. Les empreintes partielles de pouces montrent que les persiennes ont été ouvertes de l’intérieur.  
Selon le DB l’enlèvement à but sexuel sur des enfants âgés de moins de 8 ans est exceptionnel. Il n'est pas le seul à trouver bizarre que Kate MC lave Cuddle Cat, la peluche dite de Madeleine, bien que nul ne l'ait jamais vue avec. Martin Brunt compte 80 pas jusqu'à la grille. Combien jusqu'à la porte d'entrée ? Le reportage ne montre pas que le journaliste a dû ouvrir et fermer les deux portes du petit bâtiment d'entrée du complexe. Transcription ici.



Ce clip montre comment la porte-fenêtre devait être légèrement ouverte afin de la faire glisser de l'extérieur.



Prof David Barclay, one of Britain’s top forensic consultants said: “I think it’s impossible for somebody to get in and out, through that window without leaving a forensic trace - See more at: http://madeleinemccann.org/rte-mystery-still-surrounds-mccann-case/#sthash.NFq8Oi2s.dpuf
Prof David Barclay, one of Britain’s top forensic consultants said: “I think it’s impossible for somebody to get in and out, through that window without leaving a forensic trace - See more at: http://madeleinemccann.org/rte-mystery-still-surrounds-mccann-case/#sthash.NFq8Oi2s.dpuf
Prof David Barclay, one of Britain’s top forensic consultants said: “I think it’s impossible for somebody to get in and out, through that window without leaving a forensic trace - See more at: http://madeleinemccann.org/rte-mystery-still-surrounds-mccann-case/#sthash.NFq8Oi2s.dpuf


25 – Madeleine ne fêtera pas Noël en famille comme avait déclaré l'espérer le directeur de Metodo3 dans un entretien dans le journal Metro. Lui qui savait qui l'avait prise, du coup, fait le mort.

L'avisée tante de KMC, Janet Kennedy, déclare que, plutôt que remuer ciel et terre (leave no stone unturned), la devise est devenue Jamais nous ne perdrons espoir, jamaisEt en effet on ne compte plus les pierres non retournées.






Janvier
 

01 – Publication de Maddie Nem Verdade Nem Consequência ("sans vérité ni conséquence") par les journalistes Hernâni Carvalho et Luis Maia, auteurs de Maddie 129 (129 premiers jours de l'enquête), paru le 19.11.2007).

02 –Sortie en France (juillet 2007 aux EU) du thriller américano-canadiano-britannique de Mike  Barker, Le chantage (au Québec, Vies brisées). La petite fille d'un couple parfait à la vie parfaite est enlevée.. Le titre original, Butterfly upon a Wheel, est une allusion au poème d'Alexander Pope : pourquoi infliger une énorme punition à qui a accompli  une offense mineure ?





03 – C'est la date-butoir pour le secret de justice, les restrictions ne pouvant se prolonger plus de huit mois afin que les avocats des suspects puissent prendre connaissance des éléments à charge. Mais l'enquête n'est pas terminée et la PJ s'apprête à envoyer la requête de commission rogatoire internationale au Home Office. Nul ne doute que le PGR ne demande un délai supplémentaire de trois mois.

Gerry McCann reprend ses consultations de cardiologie à plein temps au Leicester's Glenfield Hospital, 8 mois exactement après la disparition de sa fille.

En complément de Método3 qui jusqu'à présent n'a dispensé que des promesses en l'air, les MC ont engagé l'ex-superintendant du MPS (Metropolitan Police Service), Noël Hogan (Hogan International), bien que ce dernier se dise spécialiste en traçage d'héritiers dispersés plutôt que de personnes disparues, notamment afin de ré-interroger divers vacanciers présents à PDL en mai.

Quelle mouche a piqué les tabloïds ? Les voilà qui pour la première fois rapportent (à leur manière) la rencontre de la famille S avec Smithman, le 3 mai à PDL vers 22h. Ce témoignage a été publié dans la presse irlandaise le 6 juin, puis le 8 août. Pourquoi donc en faire état aujourd'hui ?


07 – Lancement de la commission rogatoire internationale datée du 12.12.2007 avec exposition de l'état de l'enquête, des interrogations générales et des questions à poser spécifiquement à chacun des TP7, en particulier, en se référant à leurs dépositions respectives. Ce document, d'une quarantaine de pages est traduit et révisé par le bureau du PR Magalhães e Menezes, approuvé par le juge d'instruction Pedro Frias qui surplombe l'enquête. L'envoi s'effectue via Eurojust, agence sise à La Hague, datant de 2002 et constituée par vingt-sept procureurs et juges (un par État-membre) dont le rôle est de faciliter les demandes d'information et d'assistance dans le cas où un crime grave implique plus qu'un pays intermédiaire dans le cadre de la coopération judiciaire européenne. 



08 – Démission, sans commentaire, du conseil d'administration de Madeleine's Fund de la porte-parole, Esther McVey. Le spin doctor CM croit utile de justifier cet abandon par un manque de temps.

Gerald MC (blog) est amer et se plaint des médias : l'Europe est clairement très loin derrière les EU en fait de réaction à la disparition d'un enfant. Il dément le projet de film (des contacts avec IMG et des négociations quant aux droits ont eu lieu en décembre), parle de documentaire, la réaction du public semblant incertaine.



09 – Les réserves de Madeleine's Fund sont en baisse, ceci pouvant expliquer l'humeur de GMC. Les dépenses sont d'environ 50 mille livres par mois, principalement en raison de Método3 (le contrat de 6 mois se termine en mars). Deux nouveaux administrateurs sont nommés : Edward Smethurst (adjoint du milliardaire Brian Kennedy) et l'ami des MC,  Jon Corner.

Selon le Drogheda Independent, la famille S n'a (encore) été sollicitée par personne.  Peter S, le premier à s'être souvenu et à avoir questionné le reste de la famille, en mai 2007, assure que, bien qu'ils ne soient pas capables d'identifier l'homme (Smithman), ils souhaitent contribuer dans la mesure du possible au cas où on les contacterait.  Comment articuler cela à la déclaration de Martin S, le 30 janvier ?

– Il y a cinq ans, à Guermantes, disparaissait sans laisser de trace Estelle Mouzin (9 ans à l'époque).
"Complément d'enquête" sur cette affaire (2006).




10 – Publication de la longue interview accordée par Gerald MC à Vanity Fair (JudyBachrach) fin septembre 2007, où il justifie la divulgation du colobome de Madeleine comme stratagème commercial (marketing ploy). Clarence Mitchell déclarera, mais un peu tard  (Expresso, 2 février), avoir été pris par surprise : la conversation n'aurait pas dû être transcrite. Nous avions demandé que ce soit "off the record" et la journaliste avait accepté. 
L'article évoque la fenêtre forcée, décidément un mythe à la vie longue ou à la durée forcée..

Est annoncé un "documentaire" produit par une chaîne états-unienne qui a envoyé des médiums à PDL. Haunting Evidence sera diffusé aux EU en octobre 2008.

12 – Gerald MC (blog) se dit très déçu par le prolongement (3 mois) de l'enquête portugaise et donc le maintien du statut de arguido,. Leur sentiment est que le doute empêche le plus important : chercher Madeleine. 


13 – Le Home Office reçoit mais ne peut accepter la lettre rogatoire, non acheminée par la voie régulière. La coopération judiciaire, qui dépend au Portugal du MP, doit s'opérer via la United Kingdom Central Authority (UKCA). La lettre est renvoyée à Eurojust.

15 – Dans l'affaire Redhill Farm, les policiers acquièrent l'intime conviction de la mort de Kate P en raison de l'alerte de Eddie, le chien EVRD, à un point précis du living room (près d'un sofa).


16 – L'heure est aux critiques au Royaume-Uni :
L'ex-reporter de la BBC Martin Bell invite la BBC à s'interroger sur le gaspillage d'heures de diffusion, d'encre, d'argent du contribuable par la presse pour couvrir la disparition de Madeleine MC (envoyés spéciaux permanents à PDL, hélicoptère pour suivre le retour des MC, etc.) : mort des nouvelles et stupidification de leur hiérarchisation.

Selon Mark Williams-Thomas, ex-détective et actuel directeur de WT Associates, cabinet de conseil en fait de protection d'enfants, l'argent dépensé au Maroc est insensé et les chances que Madeleine soit sortie du Portugal très minces.

Selon le professeur George Joffe (King's College, Londres), l'idée que Madeleine est au Maroc, envahi par un million de posters de Cooperman  financé par NotW en échange d'une exclusivité, est un vœu pieux. Il observe qu'en Afrique du Nord les enfants blonds aux yeux bleus ne sont pas rares et il n'y a aucune raison de soupçonner qu'ils ont été volés. Quant au ministre de l'intérieur, Chakib Benmoussa, qui a accueilli les MC en juin, absolument rien n'indique que Madeleine soit ici. Malgré ces avis, le spin doctor s'entête à chercher une aiguille dans une botte de foin.

17 – Il y a un an que la France a adopté un dispositif d'alerte enlèvement, inspiré par l'Amber Alert. Il n'aurait pu fonctionner pour Estelle Mouzin, faute de témoin d'enlèvement. Idem pour Madeleine MC.

video
 


20  –  Gerald MC annonce (blog) la divulgation de deux dessins exécutés d'après les indications d'une témoin (G. Cooper, d'où Cooperman) qui a aperçu à PDL en avril 2007 un homme à l'air  inquiétant. Jane TB, qui a décrit un homme sans visage, Tannerman, lui trouve d'autant plus facilement une forte ressemblance avec Cooperman. Le spin doctor convoque une conférence de presse où il se montre plus policier que la police, attitude qualifiée de "nouvelle tactique de recherche de MMC" par le journaliste Martyn McLaughlin. Les tabloïds s'en emparent et plusieurs individus Portugais patibulaires sont sauvagement exhibés comme "ressemblants" dans la presse-caniveau. Là encore Gerald demande que l'on contacte leurs enquêteurs. Le seul point commun entre Tannerman et Cooperman pourrait être la dessinatrice, engagée par les MC.
–  Le LC appuie cette opération inédite et pense se racheter en informant la PJ tout en soulignant avec un soin extrême qu'ils ne sont pas impliqués. Voir par exemple l'obséquiosité de la lettre du 16 janvier de Stuart Prior : ils savent bien que ce que fait l'équipe MC serait impensable sous la juridiction britannique.
Qu'observe-t-on ? Les MC n'ont pas d'objection lorsqu'il s'agit de publier le portrait-robot d'un suspect que les NoW n'hésitent pas à qualifier de "ravisseur". Mais quand une piste beaucoup plus prometteuse surgira (voir le 30.01), celle de Smithman, ils l'ignoreront, malgré l'intérêt de leurs investigateurs privés. Une fois l'enquête classée, ils l'ignoreront toujours. Qu'est-ce qui les dissuaderait alors de publier les portraits-robots de Smithman ?


23  –  Sans avertissement le Daily Mirror ferme son forum de discussion sur l'affaire MC avec l'avis suivant :
Sadly, due to persistent and serious abuses, we will no longer be hosting discussions regarding Madeleine McCann on this website. We do not take this action lightly, believing this website should be a place for free and frank discussion across the broadest possible range of subjects. But the level of debate on the Maddy forums has gone way beyond what we consider acceptable, with several recent incidents of extremely abusive postings, both against fellow users and the McCanns. We will not tolerate this kind of behaviour from a small handful of malign voices and have taken the unprecedented decision to block all further discussion on the McCanns. Any further abuse of the spirit of this decision will result in users being immediately banned from our website. Mirror.co.uk is a family website. We want to encourage debate, even argument, across our forums. We are confident this decision will be understood and welcomed by the vast majority of our right-minded users.
On ne paie pas royalement un docteur folimage pour rien. Il régnait sur ce forum une certaine liberté d'expression et les journalistes y faisaient largement et à l'oeil leur marché. Toutefois non seulement il était passible des foudres du puissant Carter-Ruck, égide des MC, mais inquiétait le Home Office. Plusieurs mois de débats furent ainsi effacés inéluctablement. On a ici une idée de ce qu'était ce forum devenu ipso facto mythique.


Date de la première commission rogatoire internationale (ILOR, International Letter of Request) concernant l'audition de témoins britanniques.

26 –Aux EUA, c'est à qui des très célèbres Oprah Winfrey et Barbara Walters obtiendra un entretien exclusif avec les MC. Contre espèces sonnantes bien entendu. La milliardaire OW (53) a offert un million de dollars, une première, BW (73), la doyenne en fait d'interviews prestigieuses, est prête à sortir de sa semi-retraite, mais selon Clarence Mitchell l'argent n'est pas le facteur décisif,  la répercussion de l'événement sur la recherche de Madeleine comptant davantage. C'est Oprah, l'America's Best Friend, considérée comme l'une des femmes les plus influentes de la planète grâce à ses talk shows à allure de confessionnal respectable, qui l'emportera plus d'un an plus tard (avril 2009). Quant à la question "argent" on ne sait ce qu'il en advint. 

27Plusieurs journaux, dont Metro, rapportent que, selon le "pédophilologue" Ray Wyre, grand expert auprès des médias, les jumeaux MC jouent à "Attraper le monstre qui a pris Maddie", un jeu qui certainement n'a pu germer tout seul dans de si petites têtes blondes. RW, dont les méthodes et la croyance en l'abus rituel satanique (SRA) sont largement controverséess, a rencontré les MC auxquels il a publiquement déliv un certificat d'innocence.


28 – Alastair Campbell, ex-docteur folimage de Tony Blair, lors d'une communication au London College of Communication en mémoire de Hugh Cudlipp, qui fut le rédacteur en chef du Daily Mirror, accuse les médias de sacrifier la justesse et l'exactitude sur l'autel de la rapidité et de la sensation. Selon lui, les critères fondamentaux du journalisme se sont dégradés. L'affaire MC, rapidement devenue une commodité où la plupart des médias ont frôlé l'hystérie, a révélé un paradoxe intéressant : tandis que l'espace médiatique est plus vaste que jamais, jamais on ne s'est tant plaint de manque de débat sain et jamais on n'a traité moins d'histoires et de questions en profondeur en sollicitant un large public. La pression pour être le premier à publier l'histoire, au risque qu'elle soit fausse, est parfois plus forte que la pression pour ne publier qu'après vérification, au risque de le faire trop tard. Enfin les médias ne sont plus pris au sérieux par le public.



29 – La PJ s'étonne de l'absence de réponse du Home Office (Jacqui Smith) à la commission rogatoire alors que Eurojust a produit l'accusé de réception du HO.
 
Le spin doctor CM fait savoir que depuis plusieurs mois maintenant nous avons activement offert de prêter assistance dans le processus (la Commission rogatoire) pour qu'il se déroule le plus vite possible. Les amis de K&G le souhaitent et veulent que toute bureaucratie, au Portugal ou au Royaume-Uni, soit clarifiée rapidement. Toutes les inconsistances que la police croit exister dans les témoignages peut être clarifiée très vite et alors nous espérons que les noms de K&G seront blanchis. 


30 – Le spin doctor multiplie les déclarations. Il met en garde à nouveau contre les publications sujettes aux lois britanniques sur la diffamation : nos avocats veillent et nous nous réservons le droit d'entamer des actions légales.
À propos de rapports récents critiquant les sketchs de suspects produits par les MC et suggérant que cette manoeuvre vise à éloigner des MC les soupçons, CM déclare que quiconque dit qu'ils pratiquent des tactiques de diversion se trompe.
  Le think-tank Polis (London School of Economics) organise un débat public autour de The McCanns and the Media: Information or Entertainment ("Les MC et les médias - information ou divertissement"). Speakers: Clarence Mitchell, Justine McGuiness, Kelvin MacKenzie, Roy Greenslade, Roger Graef. Le spin doctor des MC, Clarence Mitchell, profite de la devanture qu'offre le débat pour clamer aux quatre vents que la police britannique ne considère pas les MC comme suspects dans la disparition de leur fille et qu'il a appris lors d'entretiens privés que l'affaire était traitée comme un cas rare d'enlèvement par un tiers. Brouille-t-il les pistes consciemment ou non ? Car ces entretiens privés eurent lieu le 21.05.2007, le jour où, à titre de représentant du Foreign Office, il fit la connaissance de Gerald MC au Leicestershire Constabulary. Lire l'article de Nigel Moore. Début juillet 2008, le LC n'allait pas s'en laisser compter et allait carrément évoquer les soupçons  pour refuser aux MC l'accès à son dossier. Mais les médias, et principalement les broadsheet, s'empressèrent de s'engouffrer dans la brèche rassurante que semblait avoir ouvert la déclaration de CM et présentèrent les MC comme désormais hors de la lorgnette de la police britannique, autrement dit innocents. Lire les opinions ici.

  Première lettre du cabinet Carter-Ruck au rédacteur en chef du Daily Express dressant la liste des articles diffamants.

À la suite des questions à destination de Martin S envoyées le 7 novembre à BG, l'officier de liaison siégeant à Madrid, les Gardaï entendent à nouveau MS dont l'opinion (Smithman pourrait être GMC) se fonde sur la manière de porter et non sur le visage (qu'il n'avait du reste pas vu selon son premier témoignage). Il déclare avoir été sollicité par Brian Kennedy (le milliardaire) pour exécuter un portrait-robot et avoir refusé. Les Gardai font savoir au LC qu'a été enregistrée la déposition additionnelle de Martin S. 

31 Rapport intermédiaire de la PJ par l'inspecteur João Carlos. 

Grande confusion, le HO dit qu'il n'a pas reçu le dossier de la commission rogatoire, la PJ commence à soupçonner, mais le Ministère public dit qu'il n'a pas envoyé...

Spiked - This is more than a case of 'media Maddieness'. Tim Black évoque le débat qui a réuni la veille des journalistes chevronnés à propos du très populaire fait-divers qu'est la disparition de MMC et l'hystérie du public conséquente.

Publication d'un court article, The McCanns and the media: A morality tale for our times? ("Les MC et les médias : un conte moral de notre temps ?") de John Mair , in  Ethical Space: The International Journal of Communication Ethics. All rights reserved. Vol 5, No 1/2 2008. JM y explore la "maddy-manie" et les questions éthiques posées par l'emphase médiatique et planétaire autour de la disparition de Madeleine MC. Lire ici.