Grâce à la liberté dans les communications, des groupes d’hommes de même nature pourront se réunir et fonder des communautés. Les nations seront dépassées.
Friedrich Nietzsche (Fragments posthumes XIII-883)

2014-02-12

2010-11 - de NOV à JAN - chap. XXVIII



XXVIII. Pétitions et prétentions

 

 

Novembre


02 – Lors d'une conférence de presse, dont l'occasion est le lancement d'une pétition en ligne et que relaient plusieurs chaînes TV dont UTV (Irlande du Nord), ITV, BBC, Liverpool Echo, Sky News, les MC révèlent que le Madeleine's Fund ne détient plus que 350 mille livres. KMC veut de l'action, pas de bonnes paroles creuses, et estime que Madeleine n’a pas reçu toute l’assistance et la protection qu’elle mérite comme citoyenne britannique, tandis que Gerald MC avertit qu'il ne serait pas juste que ce crime soit résolu par l’enlèvement d’un autre enfant

Publication d'une lettre ouverte, signée par Gerald MC, aux amis et supporters demandant 1) de signer une pétition adressée aux autorités britanniques et portugaises pour procéder à la revue de l'affaire et 2) de continuer à financer Madeleine's Fund.


03 – Chronique du Blacksmith Bureau : What stops them ?

Interviews pour diverses chaînes TV nationales et locales. Transcriptions ici.

1ère partie - Channel 4


2ème partie - Channel 4


Gerald MC observe que, depuis deux ans, on ne recherche pas activement Madeleine. Comme le gouvernement ne fera rien sans pression... le public doit demander au gouvernement de faire plus. Kate MC rappelle qu'il y a un ravisseur dehors, un criminel libre de récidiver si on le laisse faire.

Gerald MC s'interroge sur les motivations des gens qui cherchent à persuader autrui que Madeleine est morte sans aucune preuve à l’appui (mais n'évoque pas la réciproque : pourquoi chercher à persuader autrui que Madeleine est vivante sans aucune preuve à l'appui ?).  

Questionné sur la capacité de jugement des administrateurs de Madeleine's Fund qui ont payé d'importantes sommes à de pseudo détectives sans résultat, Gerald MC prend la tangente et assure que les comptes sont transparents. Il entend gérer le fonds comme une petite affaire avec un conseil juridique, un spécialiste en relations avec les médias, un comptable, un administrateur doté d’une grande expérience. 

À ITV, il ne serait pas juste que ce crime soit résolu parce qu'un autre enfant a été enlevé.


–  À la BBC




 –  Au Liverpoll Echo



–  Au Guardian

–  À SkyNews (Martin Brunt in Leicestershire)




– Lancement sur ce site privé (après signature on est invité à faire un don) d'une pétition pour demander une analyse du dossier. Toutefois, pour être étudiée par le gouvernement britannique, une telle demande, accompagnée d'un rapport préalable, doit se faire sur le site des pétitions destinées aux autorités, qui fournit un formulaire
réglementaire. Sur le site privé, aucun contrôle n'est exercé, on ne demande même pas l'adresse électronique du signataire, seulement une obole via PayPal... On peut donc signer plusieurs fois, inventer des adresses électroniques, etc. Le site officiel gouvernemental vérifie l'adresse avant de valider la signature,
N'étant pas faite dans les normes, la pétition des MC peut-elle aboutir, est-ce là son objectif ? Car, sans effet auprès des autorités, elle insufflera nonobstant dans les esprits que les MC sont vraiment très entreprenants, très décidés à retrouver Madeleine et donc très innocents. Ils s’achètent donc (si l’on peut dire parce qu’en fait ils vont engranger) un certificat de bonne conduite victimaire.


Sans oublier l'inévitable organisateur de l'événement (UTV). On peut voir la première partie du programme UTV ici. L'appel de fonds est plus manifeste que dans les autres interviews, le présentateur mentionnant d'emblée que la caisse de Madeleine's Fund sera bientôt vide. Gerald MC justifie la pression à faire sur les gouvernements UK et PT par le souci que l'affaire MMC ne soit pas résolue par une autre affaire similaire. Faut-il se garder d'y voir l'ombre d'une menace ?


Ni Mark Williams-Thomas, à Radio Five Live, qui doit bien être le seul à suggérer que les MC proposent au Ministère public de se prêter à une reconstitution afin de relancer l'enquête ! Transcription ici 


 

05 – Est déposé au Suprême Tribunal de Justice un recours contre l'annulation, par le Tribunal de la Relation de Lisbonne (19.10.2010), de la décision de retirer de la vente le livre de l'ex-inspecteur Gonçalo Amaral. Isabel Duarte, avocate des MC, argumente que le Tribunal de la Relation n'a pas considéré que le livre avait été fait pour faire de l'argent, accroître la douleur du couple MC et ruiner l'enquête.

Chronique du Blacksmith Bureau : So which is the real one ?


06 – La pétition des MC a déjà recueilli 26 mille signatures.

07 – The Sunday Express va à PDL sur les traces de l'ex-inspecteur Gonçalo Amaral qui évoque le porteur d'enfant croisé par la famille Smith, un fait très peu divulgué par la presse britannique.

Blacksmith Bureau : My, how things can move !

08 – Blacksmith Bureau : We just hate - but they know 

10 – L'avocate Isabel Duarte, dépositaire des exemplaires saisis du livre de Gonçalo Amaral déclare que rien ne l'obligera à les rendre tant que le Suprême Tribunal de Justice n'aura pas pris de décision finale.

12 –  Les MC sont à Lisbonne pour inciter les Portugais à convaincre leur gouvernement de ré-examiner le dossier et à signer leur pétition (bien que seuls des Britanniques le puissent) : Si les autorités ne nous aident pas, nous devrons continuer à chercher nous-mêmes, c'est très difficile. L'argument est que si toutes les informations (dont notamment celles recueillies par leurs "privés"), et les informations reçues post-classement, étaient réunies et brassées, de nouvelles pistes surgiraient. On est donc toujours dans la "piste en avant", plus il y en a, mieux c'est. Rien dans le discours des MC ne fait référence à, par exemple, un regret de ne pas avoir requis la phase de l'instruction et d'avoir donc accepté purement et simplement le classement.

Blacksmith Bureau : Collusion for Beginners

13 – Le bureau du PGR fait savoir à l'agence de presse Lusa que les renseignements jusqu'à présent sont des opinions, des thèses abstraites, des divagations, des raisonnements de pacotille et des manœuvres publicitaires.

15 – La pétition Une voix pour Madeleine, écrite par Paulo Sargento et traduite dans plusieurs langues européennes est lancée. Alors que celle des MC demande d'examen du dossier dans l'unique perspective de l'enlèvement, celle-ci prône sa réouverture. L'impartialité exige que les deux théories (l'enlèvement vs la mort et l'occultation du corps), dénuées de preuve l'une et l'autre, soient envisagées. À chaque signature (adresse électronique exigée), un message est envoyé aux autorités portugaises.






Décembre


07 – Accusé en Suède d'agression sexuelle, le fondateur du très controversé Wikileaks, Julian Assange, se rend à la police britannique. Médias et réseaux sociaux s'indignent de l'arrestation de ce "producteur de vérité", "dénonciateur du mensonge d'État".   

10 – Le gouvernement annonce la fermeture du Forensic Science Service (FSS), creuset, pour la police britannique, des recherches forensiques, raisons budgétaires commandant. Le FSS ne fermera finalement que le 21 mars 2012. Les archives sont conservées en vue de l'éventuel réexamen d'affaires classées. C'est au secteur privé que sont confiées désormais les analyses forensiques.

13 – Wikileaks, via The Guardian, révèle les propos de l'ambassadeur du Royaume-Uni au Portugal (Alexander Ellis) rapportés par son homologue étatsunien (Al Hoffman), dans deux câbles diplomatiques confidentiels qui contredisent l'idée largement diffusée à l'époque que les enquêteurs portugais avaient joué un rôle moteur dans le traitement des MC comme suspects. AE, envoyé le 21 septembre 2007, quinze jours après la constitution des MC comme témoins assistés, a informé AH, sans entrer dans les détails, que la police britannique avait développé des éléments de preuve concernant les MC.  Selon AE, les autorités des deux pays ont travaillé en coopération et le déferlement médiatique était prévisible et acceptable tant que les remarques des autorités gouvernementales restaient confidentielles. Le leit-motiv des MC (Aucune sorte de début de preuve ne nous implique dans la disparition) est donc, au moins, un vœu pieux. Mais qui le suspectera ?  


14 – Alors que Gonçalo Amaral se demande si ces informations sont susceptibles de rouvrir l'enquête, le spin doctor des MC rétorque laconiquement sur FB que c'est de l'histoire ancienne, qu'absolument rien ne met en cause les MC et que d'ailleurs ceux-ci recherchent activement leur fille en coopération avec les autorités portugaises et britanniques quand cela est approprié. Il semble que Clarence Mitchell n'a pas lu l'ordonnance de classement et pense qu'on peut avoir le beurre et l'argent du beurre. Selon l'avocat portugais des MC, Rogério Alves (Radio TSF), le câble diplomatique fait référence à un couple de chiens dont ni le MP ni la PJ ne prennent les aboiements au sérieux. Pas question donc de rouvrir le dossier pour ça, et le PGR est d'accord : Jusqu'à présent on n'a produit que des opinions, des théories abstraires, des digressions, des raisonnements sans fondement et des manoeuvres promotionnelles, ce qui n'est pas suffisant pour rouvrir l'enquête.

15 – Les MC font savoir, dans un communiqué de presse, que, une fois de plus, l'ex-inspecteur Gonçalo Amaral saisit l'occasion, donnée par les médias portugais à sa thèse, de proférer des insinuations profondément blessantes et d'évoquer les défauts d'une enquête qu'il a coordonnée sans parvenir à aucun résultat utile pour leur fille. 


Blacksmith Bureau : Another Flicker (à propos des câbles)

17 – Blacksmith Bureau : Shadowy Forces

19 – Tandis que les MC sont en colère à cause des "cancans" de Wikileaks, l'ex-inspecteur et romancier Francisco Moita Flores écrit qu'il n'y a pas de politique, pas d'intérêt privé ou d'aucune sorte qui puisse l'emporter sur la recherche de la vérité. 

22 – Après plus d'un an de pourparlers, la secrétaire d'État à l'Intérieur (Home Secretary) ordonne l'extradition de Kevin Halligen (le chargé d'enquête des MC arrêté en novembre 2009), à la requête des EU. KH fera appel.

23 – Selon Gonçalo Amaral, interrogé par l'agence de presse espagnole Efe, le Portugal a cédé face à ses amis anglais : le classement de l'affaire MC est une honte pour le pays et pour le système judiciaire portugais.

Blacksmith Bureau : Another Year Gone

25 – (malgré l'hostilité maccanienne) Julien Assange est nommé homme de l’année par le quotidien Le Monde.





Janvier



04 – Huit ans après la disparition non élucidée de sa fille, Eric Mouzin publie Retrouver Estelle. Il est au micro de Marc-Olivier Fogiel.

 

05 – BBC Newsnight - débat animé par Kirsty Wark sur les relations entre les médias et la police où il est (un peu) question de l'affaire MC. Transcription. Selon le journaliste Matt Prodger, la disparition de MMC a montré le danger des couvertures médiatiques massives quand elles sont confrontées à une investigation à fuites et à un manque de pistes. En raison d'une spéculation surchauffée, des journaux britanniques ont dû payer des dommages pour libel à dix personnes, dont aux parents de MMC. 




06  Dans une interview (BBC Radio Humberside - Peter Levy Show) le spin doctor des MC, Clarence Mitchell, trace les grandes lignes de son parcours (transcription) :  de journaliste à la BBC, il est devenu directeur de l'Observatoire national des médias jusqu'au moment où, à l'occasion de la disparition de Madeleine MC, il a été envoyé au Foreign Office pour assister, comme officier de presse, l'ambassade du RU au Portugal. Quand PL lui fait remarquer que très souvent le coupable est parmi les proches, CM affirme que dans cette affaire ce n'est pas le cas. Son idée est que, si on avait fait du mal à Madeleine, on l'aurait retrouvée, donc on s'est bien occupé d'elle et donc elle est trouvable. Quant au système de surveillance organisé par les MC, CM le juge parfaitement correct et approprié, eu égard au manque de ressources disponibles...

07  Interview (BBC Radio 5 Live - Stephen Nolan) de Clarence Mitchell. Transcription.

09 – Le CEOP, qui a utilisé un logiciel de reconnaissance faciale dans quelques cas d'enfants victimes d'abus, songe à généraliser cette initiative pour recouper des images captées sur la Toile. Clarence Mitchell, pour des raisons opérationnelles, refuse de dire si le CEOP avait ou non cherché Madeleine MC dans sa base de données.

20 – Signalement d'une fausse Madeleine vue à Dubai en novembre 2010).

Clarence Mitchell se plaint de tentatives de piratage (de type amateur) de la boîte vocale de son téléphone cellulaire. Interview à Radio 4 (transcription).


24Chronique du Blacksmith Bureau - No, Sorry

28 – 40 mille personnes auraient signé la pétition (hors site officiel du gouvernement britannique) des MC pour un examen des faits et suspects trouvés lors de l'enquête. Appel est lancé au peuple portugais, la cible étant 100 mille signatures.

30 – Les MC signent un contrat, d'une valeur de 200 mille livres, avec The Sun, pour la publication des bonnes feuilles d'un livre sur la disparition de Madeleine.

Il est établi que les téléphones des MC n'ont pas été piratés.

31 – Le Jornal de Noticias publie un article sur le Laboratoire pour l'expression faciale des émotions (FEELab) de l'Université Fernando Pessoa (Porto). Selon le directeur du laboratoire, Armindo Freitas-Magalhães, les gens parlent sans parler, le visage crie et il crie toujours la vérité, même quand on essaie de la cacher, de la simuler ou de la déformer. L'article rappelle que le Facial Action Coding System (FACS), élaboré par Paul Ekman, a de multiples usages, en particulier dans les enquêtes criminelles du FBI, de la CIA et de SY où il a détrôné le peu fiable polygraphe. Mais au Portugal, où du reste les interrogatoires ne sont pas filmés, le FACS n'a jamais été appliqué.