Grâce à la liberté dans les communications, des groupes d’hommes de même nature pourront se réunir et fonder des communautés. Les nations seront dépassées.
Friedrich Nietzsche (Fragments posthumes XIII-883)

2014-02-07

2010 - de FÉV à AVR - chap. XXV



XXV. La censure en question





Février



05 – À la Crown Court de Bristol, Adrian Prout est jugé coupable, par 10 membres du jury sur 11, du meurtre de sa femme Kate, disparue depuis le 5 novembre 2007. Il est condamné à la prison à vie avec 18 ans non compressibles, alors qu'il nie et qu'on n'a pas retrouvé de corps. L'alerte du EVRD Eddie près d'un sofa du living-room (présence de cadavre pendant au moins 2 heures) avait imprimé un tournant dans une enquête qui s'était soldée par l'inculpation de AP en mars 2008 (laissé en liberté sous caution). AP passera aux aveux en novembre 2011 et indiquera où il a enseveli le corps, entouré d'un rideau et d'une bâche de plastique le rendant olfactivement indétectable.
Dans le documentaire The Perfect Murder de la série Nightmare in Suburbia (C+I), le chien Eddie apparaît à la 33è minute.



What happens when no body is found, when a victim disappears without trace because the responsible decided to get away with 
homicide. 

 Blacksmith Bureau - Fugitive 'R' Us !

 08 Blacksmith Bureau - Wednesday the 10th !
 Blacksmith Bureau - Winning his Spurs !
 

10Dernière audience de l'action opposant les MC à Gonçalo Amaral à propos du livre A Verdade da Mentira et du documentaire qu'il a inspiré. Deux derniers témoins sont entendus d'abord puis viennent les plaidoiries finales. Tweets. Antonio Cabrita met au jour un point majeur qui explique dans quelles conditions l'hypothèse unique de l'enlèvement, inspirée par les MC et exclusivement suivie par la PJ, fit place en juillet 2007 au recours à Mark Harrison, "le" spécialiste britannique du NPIA  en matière de personnes disparues. C'est lui qui prôna de faire venir les chiens EVRD et CSI avec les résultats que l'on sait. Ce rapport (confidentiel) fut rédigé par le top-profiler du NPIA, la police des polices, Lee Rainbow, et fait état de recommandations générales dans ce type d'affaire. AC lit devant la Cour l'extrait qui, s'il ne marqua pas un tournant dans l'enquête, du moins eut un rôle désinhibiteur : la famille est une piste qui devrait être suivie. Les contradictions dans les dépositions de Gerald MC, la dernière personne à avoir vu MMC, pourraient conduire à suspecter un homicide. C'est une piste qui doit être investiguée.




Interview de l'avocat pro bono de G. Amaral,  António Cabrita




Transcription ici



Interview de Isabel Duarte, avocate des MC

18 – Jugement rendu au Tribunal civil de Lisbonne, 7è Vara, par la juge Gabriela Cunha Rodrigues : l'interdiction de vente du livre et du documentaire est maintenue, avec correction de quelques points mineurs par la juge qui a fait pencher la balance en faveur du droit de la personne, peut-être parce que l'interprétation que donne des faits le responsable d'une enquête a plus de poids que celle d'un quidam ordinaire. Réactions des parties ici (les avocats de la défense annoncent qu'ils vont faire appel).



Transcription ici


Transcription ici 


–  Le spin doctor des MC, Clarence Mitchell, déclare à Channel 4 News que ceux-ci sont enchantés que l'on puisse se concentrer à nouveau sur la recherche de leur fille et non sur une action en justice. Il y a plus d'un an qu'ils se battent pour obtenir que le livre de Gonçalo Amaral soit censuré. Et, de fait, il a été retiré de la vente dès septembre 2009.


–  Un communiqué des MC est publié dans The Irish Times. 



 
19 – Actualisation du site officiel. Les MC sont satisfaits que le jugement, en confirmant le référé contre le livre de Gonçalo Amaral et le DVD, ait reconnu que la recherche de Madeleine et les droits de sa famille avaient subi d'importants dommages : le procès a montré, une fois de plus, que rien n'indiquait qu'on ait fait du mal à Madeleine.  

Critique des polices britannique et portugaise qui ignorent les pistes découvertes par leurs détectives privés et archivent en les considérant comme "sans pertinence" les signalements, dont certains, très crédibles, de centaines de témoins.. : Il a aussi clairement montré qu'aucune force de police ne recherche Madeleine activement, même quand, ce qui est scandaleux, se présentent de nouvelles informations et pistes. Les motifs de ceux qui ont essayé de convaincre le monde que Madeleine était morte et qui ont honteusement et faussement essayé de nous impliquer dans sa disparition, doivent être sérieusement questionnés.


– Faisant comme s''ils n'avaient pas renoncé par défaut, en été 2008, à l'ouverture d'une instruction où la PJ aurait été "proactive", les MC déclarent qu'il incombe aux autorités portugaises d'assurer qu'aucune piste crédible n'a été omise et que l'on recherche adéquatement leur innocente et vulnérable petite fille. Gerald remarque que des parents "orphelins" ne devraient pas avoir à mendier de l’aide et que les autorités devraient spontanément faire tout ce qu’il est en leur pouvoir.

– Il y a des allusions à une révision par arbitrage neutre, pas à une réouverture. Une telle re-lecture pourrait-elle relancer la recherche ? L'impasse sur la reconstitution est-elle viable ? Les MC reconnaissent que des questions politiques peuvent faire obstruction à cette révision et que les échecs dans un "cas à profil haut" ont mis le gouvernement portugais dans un embarras international.


24 – Lancement d'un nouveau livre de Gonçalo Amaral : A mordaça inglesa (le baillon anglais).


 Transcription ici.

Publication des témoignages écrits et oraux (495 pages) et du rapport (169 pages) de la commission parlementaire Culture, Médias et Sport chargée d'examiner les critères de presse, le respect de la vie privée et les actions en diffamation, en particulier  quant aux écoutes illégales de News of the World, l'objectif étant de formuler des recommandations qui, si elles étaient mises en œuvre, contribueraient à restaurer l'équilibre délicat par rapport à la liberté de la presse. Ces préconisations sont distribuées sous cinq chefs :

Vie privée et rupture de confidentialité Il est préconisé que la PCC modifie ses règles afin d'y inclure l'exigence, pour les journalistes et avant publication, de notifier le sujet de leurs articles afin de les soumettre au test de l'intérêt public, sous peine de dommages aggravés. Quant à la rupture de confidentialité, une nouvelle législation, plus claire, est préconisée pour assure la libre information du Parlement. 
 
Diffamation et liberté de la presse Alors que dans la procédure inquisitoire la charge de la preuve incombe au demandeur, au Royaume-Uni (Common Law), c'est le défendeur qui doit apporter la preuve que ses propos ne sont pas diffamatoires. Est rejetée l'idée de renverser la charge de la preuve dans le cas de particuliers, mais les entreprises devraient apporter la preuve de la fausseté et se rapporter à une déclaration en cas de fausseté malveillante. Quant au tourisme de diffamation, la commission préconise d'exiger plus d'éléments de preuve. Dans les cas où le Royaume-Uni n'est pas la résidence principale ou professionnelle du demandeur ou du défendeur, le premier devrait être sujet à des impératifs supplémentaires avant d'être autorisé à assigner le second. Une limite d'un an pour les cas de diffamations sur Internet est proposée.

–  Frais Le recouvrement des honoraires afférant à la partie qui l'emporte aux dépens de l'autre partie devrait être limité à un maximum de 10% et les primes de ATE (After the Event Insurance, "assurance souscrite après un différend contre le risque d'avoir à payer les frais juridiques de l'adversaire si celui-ci gagne) devraient être irrécupérables.

Critères de la presse Si, dans l'affaire MC, l'auto-régulation a failli significativement, la commission condamne vivement le comportement des directeurs actuels et antérieurs de News of the World et souligne le sentiment largement partagé que la presse considère en général qu'elle n'a pas de comptes à rendre et que NotW en particulier a cherché à cacher la vérité sur ce qui se passait en réalité.   

Auto-régulation de la presse Il est fait état de la non-réactivité du "chien de garde" des médias, la Press Complaints Commission, qui a failli à sa tâche et il est préconisé de doter la PCC du pouvoir de mettre les organes de presse à l'amende ou de suspendre l'impression dans les cas extrêmes. Est préconisé de changer le nom de cette commission en Press Complaints and Standards Commission afin de refléter son rôle de régulateur, et non de simple service de gestion de plaintes, un directeur adjoint pour les critères devant être nommé.
Enfin la commission parlementaire s'inquiète de voir le journalisme d'investigation menacé par le coût des actions en diffamation.
Comme le diable est dans les détails et que le tout est à la fois plus et moins que la somme de ses parties, le risque est grand que, comme maints de ses prédécesseurs, ce rapport soit vite oublié, les bonnes idées disparaissant avec les mauvaises.



25 – Débat sur le récent jugement à la TV espagnole, dans le cadre de l'émission Las Mañanas de Cuatro, avec plusieurs invités dont le psychologue criminologiste Paulo Sargento, auteur de plusieurs chroniques liées à la disparition de MMC, et la bloggeuse Mercedes (Hasta que se sepa la Verdad, "Jusqu'à ce que la vérité soit connue"). 
 





Mars
  
01 – Gonçalo Amaral est interviewé, dans le cadre de  Sinais de Fogo (SIC), par Miguel Sousa Tavares à propos de l'affaire MC. GA est sous l'effet d'une injonction qui lui interdit d'évoquer publiquement la thèse qu'il expose dans son livre (interdit de vente). Nonobstant, MST semble se plaire à le provoquer par des questions auxquelles il ne peut répondre, prêt à l'interrompre s'il prend la tangente ! Cette sorte de soliloque à deux, de monologue contrariant, assez insupportable, motiva huit plaintes à l'ERC, qui naturellement les débouta. Voici la teneur de la mienne :  quel sens peut-il y avoir à interviewer un ex-inspecteur de police contraint au silence ? S'agissait-il pour le journaliste de parler de la bonne manière de mener une enquête ou d'exposer ses propres élucubrations avec l'assurance de ne pas être démenti?



02 – L'homme aux singes de Sanday, cette île de l'archipel des Orcades, à l'extrême nord de l'Écosse, sans police, où les quelques 500 habitants ne ferment les portes ni de leurs maisons ni de leurs voitures, est condamné pour assassinat. C'est l'EVRD Eddie qui a indiqué l'endroit, dans les dunes, où le cadavre avait été enfoui.



03 – Comme pour réfuter les déclarations/insinuations faites à la presse par Isabel Duarte quant à ce que la PJ fait des informations qui continuent à lui parvenir, le PGR Fernando Pinto Monteiro fait savoir que tout signalement fait l'objet d'une investigation appropriée.

– Le spin doctor Clarence Mitchell n'en déclare pas moins à Sky News que les MC sont très frustrés que des informations végètent dans un tiroir (de la PJ) depuis juillet 2008. C'est de la poudre d'or pour eux... Toute piste doit passer par le Portugal mais doit parvenir à K et G.


 
Philippe Geluck - Le Chat
05 Actualisation du site officiel. Les MC ne sont pas contents que le MP ait permis aux médias d'accéder aux informations parvenues à la PJ de Portimão après juillet 2008 et auxquelles Isabel Duarte avait fait allusion comme essentielles dans une harangue devant le tribunal : divulguer de telles informations au public compromet énormément la recherche de Madeleine... Il est impératif que les autorités assument la responsabilité des informations sensibles et confidentielles. Nous, et le public en général, avons besoin d'être sûrs que cela ne se renouvellera pas. Nous avons aussi besoin d'être sûrs que toute information crédible et toute piste fera l'objet d'une investigation... Nos propres enquêteurs ont agi professionnellement et avec une totale intégrité (on rit quand on pense à la batterie d'escrocs recrutés).
Le Ministère public n'aurait pas divulgué à la presse ces documents, indépendamment de leur pertinence ou non, si les MC n'en avaient sollicité l'accès. C'était une manière de faire savoir que les MC ne jouissaient d'aucun privilège tant que l'affaire ne serait pas rouverte. La réaction cinglante et publique des MC donne la mesure de leur considération pour les autorités portugaises, bien que leur manque de réaction aux inanités des tabloïds ne laissait guère de doute à ce sujet.

Parmi bien d'autres, une fausse Madeleine au Canada signalée par les téléspectateurs d'un reportage dans une école.

09 Retour des MC au Portugal, dû apparemment aux 2000 pages du dossier "signalements". Interview aux chaînes TV SIC et RTP1 et au journal 24 horas.

10 Dans une interview à RTP1, le "privé" Dave Edgar affirme que si Madeleine était morte, son corps aurait été retrouvé.

13 Les MC participent à une course de 10 km dans Hyde Park en mémoire des enfants disparus.  

14 Fête des mères au Royaume-Uni. Kate MC (Good Morning Sunday) parle avec Alex Jones (BBC Radio 2) du réconfort qu'a été sa foi et de ses prières pour tous, y compris le ou les ravisseurs de Madeleine. 
 

18 – Le Home Secretary, Alan Johnson, charge le CEOP (Child Exploitation and Online Protection) de demander au HMET (Homicide and Major Enquiry Team) de la police du West Yorkshire, qui a dénoué l'affaire Shannon Matthews (simulation d'enlèvement, mars 2008), d'examiner le dossier de la PJ, une tâche extrêmement coûteuse et probablement vaine, même si elle est menée avec rigueur. Un rapport s'ensuivit, que Theresa May, alors ministre de l'intérieur, ne laissa pas voir aux MC, compte tenu de données "sensibles".



31 – Les comptes de Madeleine's Fund, arrêtés ce jour, accusent une sérieuse baisse des recettes. Les coûts de commercialisation et de campagne s'élèvent à 421.000 £. Le bilan est encore positif : 470.000£. Chiffres .




Avril




26 – Rien qu'en billets d'avion Royaume-Uni-Portugal, le Leicestershire Constabulary a dépensé 22 mille livres entre mai 2007 et juillet 2008 (classement du dossier).


 Les MC saluent la mise en œuvre prochaine d'un système d'alerte à l'enlèvement, grâce à des fonds de l'UE. Le Royaume-Uni va rejoindre ainsi les pays européens où ce dispositif est déjà en vigueur (comme la France et le Portugal).



28 Interview exclusive des MC pour GMTV (Lorraine Kelly) dans laquelle Gerald dit que l'inaction des forces de police est frustrante, qu'il n'est pas juste d'abandonner une citoyenne britannique vulnérable et innocente ni que ses parents soient seuls à la chercher. Les jumeaux croient qu'un méchant homme a pris leur soeur et c'est le travail de leur mère de la retrouver. Le ravisseur, toujours en liberté, est un danger potentiel pour d'autres enfants, il faut le traduire en justice. Transcription ici.



29  La journaliste Esther Rantzen, dont la célébrité est liée à la série TV de la BBC That's Life ! ("C'est la vie !") et à son engagement dans maintes associations caritatives, publie (Daily Mail) une Lettre ouverte d'Esther à Kate dans laquelle elle suggère d'élargir Madeleine's Fund (société privée) à l'aide aux enfants se trouvant dans les situations de détresse, au nom de Madeleine. 

À Rothley, où ils vivent, et le troisième anniversaire approchant, entretien de Concha G. Campoy avec les MC pour la TV espagnole (à diffuser en mai avec débat dans Las Mañanas de Cuatro)


30 –  Interview pour le BBC World Service (Mike Williams). Transcription.

Sandra Felgueiras (RTP1) interroge les MC au bord du Tage sur la "découverte", la vie avant et après. La question de la sédation des enfants est posée. Transcription



Une autre partie de l'interview est diffusée dans le cadre de l'émission "30 minutos". Transcription.

 
À la suite de protestations contre un groupe satirique autour du phénomène Maddie sur Facebook, ce réseau social déclare avoir pour politique la suppression immédiate des commentaires indécents concernant des enfants, mais considère que la controverse, l'insensibilité et même l'agressivité ne justifient pas per se la censure des propos : Nous croyons que l'ignorance ne peut être vaincue par le simple fait de dissimuler son existence, mais plutôt en lui faisant face.