Grâce à la liberté dans les communications, des groupes d’hommes de même nature pourront se réunir et fonder des communautés. Les nations seront dépassées.
Friedrich Nietzsche (Fragments posthumes XIII-883)

2014-02-04

2009-10 - DÉC et JAN - chap. XXIV



Page précédente ici



XXIV. C’est mettre ses conjectures à bien haut prix que d’en faire cuire un homme tout vif.*



Décembre


Please sign the petition for libel reform!



01 – Entrée en vigueur du Traité de Lisbonne après la dernière ratification (La République tchèque, le 13 novembre).

09 – Lancement d'une campagne au long cours pour réformer les répressives lois britanniques liées à la diffamation, à l'instigation de Index on Censorship, English PEN et Sense About Science.

–  Maintes personnalités appellent à signer une pétition en faveur de la juste et libre parole. Il faudra quatre ans pour que soit promulgué The Defamation Act 2013.

 – Interview de l'ex-inspecteur Gonçalo Amaral par Sandra Felgueiras (RTP1). Transcription ici


11 – Tribunal Civil de Lisbonne (7ème vara) : report à janvier (un avocat soumis à quarantaine) du jugement consécutif à l'ordonnance provisoire, mais exécutoire, (référé du 09.09.2009) de suspension de la vente de A Verdade da Mentira de l'ex-inspecteur Gonçalo Amaral et du documentaire s'en inspirant. Ont été mis en cause par les MC, outre GA, l'éditeur, le producteur du documentaire et la chaîne TVI qui le diffusa. António Cabrita, avocat de GA, observe que nulle part dans son livre GA n'attribue aux MC l'homicide de leur fille et le recel de son cadavre. Il constate que le livre n'affecte pas plus l'image et le bon nom des MC qu'il ne se réfère à eux de manière dégradante, cruelle ou inhumaine. Cela est vrai, mais dans les interviews GA se contrôle moins... Dire que le livre est attaqué, plutôt que d'autres écrits sur l'affaire MC, parce qu'il est plus proche de la vérité est pour le moins présompteux.

il est recommandé de supprimer le son, sans pertinence



Lancement de A mordaça Inglesa ("Le bâillon anglais") de Gonçalo Amaral dans lequel l'ex-coordinateur de l'enquête sur la disparition de MMC ne revient pas sur l'affaire, mais proteste au nom du droit à la liberté d'expression dont les MC l'ont privé. Préface de Francisco Moita Flores.

12Les MC vont en pèlerinage à Praia da Luz (site officiel). Gerald, mais non Kate, y était revenu en avril 2009  pour la recons-fiction.

14 – Dans le cadre de Freedom of Information (Liberté de l'information), la direction consulaire du Foreign and Commonwealth Office répond à un étudiant faisant une recherche sur les craintes des parents par rapport à l'enlèvement d'enfant à l'étranger, que l'affaire Madeleine MC comme l'affaire Ben Needham (disparu en Grèce en 1991) sont répertoriées comme des affaires d'enfant disparu et non enlevé, faute d'indice de kidnapping. (Référence FOI 0982-09/CONS 95-09).

16Blacksmith Bureau - Such Nice People

 
17 – Appel de Noël des MC avec deux photos datant de fin 2006, donc de trois ans Toutes incroyables qu’aient été les activités de recherche et tout positif de plusieurs manières que le constat, le communiqué officiel regrette que certains (heureusement une minorité) pour des raisons personnelles ou autres compromis ne recherchent plus activement Madeleine, tandis que d'autres trouvent plus commode d'abandonner. Pour nous, il n'y a pas d'option... ce n'est pas un voeu pieux, c'est renforcé par des faits et des preuves. Les faits et l'évidence disent que Madeleine est toujours absente et il est très vraisemblement vivante. Donc la quête doit continuer... Il nous appartient de trouver notre fille, mais nos chances seront plus grande avec les yeux, les oreilles, les coeurs et les esprits du public... Le seul cadeau que désire Madeleine est rentrer chez elle. Sans Madeleine, la famille est incomplète, etc. Quid de Madeleine sans eux? Aussi terrible que soit la disparition de Madeleine, le victimat des parents souffre de la perplexité de l'opinion publique quant à leurs décisions parentales.

 
18 – Le Leicestershire Constabulary  fait savoir qu'aucun élément de son dossier sur la disparition de MMC - de la correspondance avec le gouvernement et les MC aux dépositions en passant par les minutes des réunions internes, les pistes et les signalements, hormis quelques informations ne dévoilant pas les stratégies policières - ne sera communiqué tant que l'enquête ne sera pas close. Ensuite, et à condition de ne pas révéler de tactique policière, certains éléments pourraient être communiqués si les circonstances de la disparition sont entièrement connues et si les responsables ont été traduits en justice.




 – Actualisation du site officiel. Il y aura une place vide à la table de Noël cette année encore. Si vous savez quelque chose, soyez honnête et aidez-nous. Madeleine ne veut qu'une seule chose pour Noël, c'est rentrer chez elle.




Janvier
 


04 La loi relative à la protection du secret des sources des journalistes est promulguée. 

07 – Envoi d'une lettre d'avertissement, par le cabinet Carter-Ruck, à des sites questionnant l'innocence des MC dans la disparition de leur fille et se référant à l'ouvrage de Gonçalo Amaral : L'objectif de cette lettre est de vous signaler que le contenu publié est grossièrement diffamatoire pour nos clients et de vous alerter sur l'imminence d'une action judiciaire

11Le journaliste et écrivain  Manuel António Pina écrit dans le Jornal de Noticias un court article dans lequel il dit qu'on ne brûle pas les opinions, on en discute et on s'y oppose.

– Selon Gerald MC qui arrive à Lisbonne avec Kate, il est clair que personne ne devrait être autorisé à dire que leur fille ne peut être trouvée sans solide évidence du contraire (Sic : la langue de GMC a fourché ici) et c'est làdessus que porte l'action en justice.

Vanité du bûcher des opinions
vs discussion, contradiction

12 Tribunal Civil de Lisbonne (une seule juge, Maria Gabriela Cunha Rodrigues) : Premier jour de l'audience visant à décider du maintien ou non de l'assignation en référé de septembre 2009 qui avait fait retirer du marché le livre de l'ex-inspecteur Gonçalo Amaral et le DVD du documentaire inspiré par ce livre (décision n'ayant d'effet qu'au Portugal). Peu après le début de l'audience est lue une lettre du policier de liaison lusophone (détaché par la SOCA, Serious Organised Crime Agency) appelé à témoigner par la défense : compte tenu des intérêts britanniques et du devoir de réserve, et parce qu'il était en mission officielle à PDL, la décision de comparaître ne lui appartient pas. Lire ici.

Il n'est pas inutile de consulter le Code de Procédure civile (CPC).

 Tweets relatant les audiences.


  Les requérants, qui ont déclaré au Jornal de Noticias qu'ils étaient là juste pour continuer à chercher Madeleine et pour protéger leur famille et leurs droits humains demandent la destruction de tous les exemplaires du livre et du DVD existant encore dans les entrepôts et l'interdiction de cession des droits d'auteur dans d'autres pays ou sur la Toile : Personne ne peut avoir le droit de dire sans preuve solide à l'appui qu'il est impossible de trouver notre fille. C'est la raison de ce procès
Certes, mais on n'a pas plus le droit de dire sans preuve solide à l'appui qu'il est possible de la trouver. C'est là qu'achoppe la "raison de ce procès".
 

Quatre avocats de la défense représentent respectivement la maison d'édition Guerra&Paz, la maison de production et de distribution Valentim de Carvalho, la chaîne privée TVI, qui a diffusé le documentaire, et l'auteur de A verdade da mentira, Gonçalo Amaral. 

La position de la défense est que les conclusions du livre sont celles de l'équipe de la PJ coordonnée par GA et se fondent sur des faits qui font partie du dossier de l'enquête criminelle (Madeleine est morte le 3 mai 2007 et ses parents de Madeleine pourraient être impliqués dans la disparition de son cadavre). Les MC considèrent que les conclusions portent atteinte à leur réputation. 


Selon les quatre témoins de la défense la théorie de l'ex-inspecteur n'empêche pas de rechercher une Madeleine en vie.

Le procureur de la république (PR) José Cunha de Magalhães e Meneses, co-signataire de l'ordonnance de classement, remarque (via vidéo-conférence) que les MC n'ont pas dit la vérité sur les rondes de nuit et déclare que la thèse de l'homicide et de l'occultation de cadavre reste ouverte puisqu'on ne sait ce qui est arrivé à l'enfant.

L'inspecteur Tavares de Almeida évoque les alertes (filmées) des deux chiens britanniques, affirme que seule a été envisagée une mort accidentelle et s'étonne de la marchandisation de Madeleine's Fund.

L'inspecteur Ricardo Paiva, chargé des relations entre la PJ et les MC, indique que les MC ont été soupçonnés lorsque, contre l'avis des policiers, ils ont instauré un média circus et rapporte un rêve que Kate MC lui a confié (voir 23 juillet 2007) n'excluant pas la mort de Madeleine.

Enfin, Luis Nunes das Neves, qui dirige l'unité de combat contre le banditisme, observe qu'il n'y a pas d'indice corroborant la mort de l'enfant mais souligne que nous savons comment certaines choses se sont passées

L'avocat de Gonçalo Amaral, António Cabrita, lit un extrait du rapport (juin 2007) du profiler criminel, Lee Rainbow : La famille est une piste qui devrait être suivie.

Selon l'avocate de l'accusation, Isabel Duarte, le livre est plein d'inférences et de déductions.

La presse britannique semble découvrir plusieurs aspects de cette affaire, comme si elle n'avait pas eu accès au dossier de la PJ !


 
13Deuxième jour d'audience avec le témoignage (via vidéo) de l'ex-inspecteur et écrivain Francisco Moita Flores : les MC depuis le début essaient de convaincre la police que l'enlèvement est la seule piste intéressante à suivre. Dans un monde livre on ne peut pas exiger d'un inspecteur qu'il ne suive que la piste de l'enlèvement. On ne devrait laisser personne bafouer nos droits constitutionnels, des droits qui furent difficiles à conquérir. C'est cela qui est au cœur de ce procès. Selon FMF, la théorie de la fenêtre franchie avec un enfant suggère que quelqu'un essaie de mener la police en bateau. Le livre est autobiographique et présente une thèse, pas la vérité absolue.  Enfin FMF dénonce les scandaleux et fielleux articles que les médias britanniques ont produit sur les enquêteurs portugais.  

– Ensuite Jose Manuel Enes, ancien chef du laboratoire forensique de la PJ et expert auprès des tribunaux, observe que l'intense intérêt médiatique a nui à une enquête qu'il compare à l'affaire OJ Simpson, en raison de la pollution de la scène du crime. Il remarque enfin que le cours de la justice ne devrait pas se laisser distraire par des livres ou des films, il devrait être sourd et aveugle.
 

–  Est entendu enfin Mario Sena Lopes, l'ancien directeur de publication de Guerra & Paz.


Gerald MC déclare à la presse qu'il n'y a absolument aucune preuve que sa fille soit morte et regrette que la recherche de Madeleine ait dépendu de policiers qui soupçonnaient ses parents. Il décrète enfin que le rêve rapporté la veille par l'inspecteur Paiva n'a jamais existé et qu'il ne faut pas oublier qu'une petite fille manque toujours à l'appel



GMC : The most important thing yesterday is what the prosecutor said that there is absolutely no evidence that Madeleine is dead and...

Journaliste : But then...
GMC : Shhh... let me finish, please... there is absolutely no evidence that Madeleine is dead and there is absolutely no evidence that we were involved in her disappearance. That is the conclusion...

Journ. : But then you have 3 persons...
GMC : No, let me finish... Listen, but that is the conclusion of the process and that's what we are here debating ;  the conclusions of the process versus the conclusions of the book.

Journ. : So, you are not shocked with the conviction of the inspector ?
GMC : Why would we be shocked? We're not denying the existence of the dogs or anything else. It's evidence we're interested in. There is no evidence that Madeleine is dead.

UK Reporter : Gerry, this...
GMC : That is what we heard yesterday - you heard that, didn't you?

UKR : This is just raking up old ground, isn't it Gerry?
GMC : No, not... today... we're here... to...

UKR : But the police...
GMC : No... hang on, hang on... they're not raking it up. This is a legal...This is a legal process that we're going through to protect our daughter and our family. So...

UKR: But there's nothing new being said by the police, is there?
GMC : Of course there's not and, errr... and that's the point, you know, we're looking for new information to include... help the search. The question, of course, is: 'who is looking for Madeleine and who is been looking for Madeleine over the last two years' and that is us and our investigation team.

14Kate MC arrive à l'audience avec Fiona WP, Gerald étant reparti au Royaume-Uni. Elle déclare à la presse avoir confiance en la justice portugaise et croire qu'ils vont gagner le procès



Le premier témoin est Antonio Paulo Santos, un juriste et ex-inspecteur, lié à Valentim de Carvalho Multimedia. La juge souligne que cette action porte uniquement sur la publication et la distribution du livre et du documentaire, pas sur les dommages demandés par les MC. APS observe que les médias britanniques ont continûment tiré à boulets rouges sur Gonçalo Amaral, qu'il n'a pas été soutenu par sa hiérarchie, qu'il a écrit le livre pour laver son honneur et que les faits qu'il y mentionne se trouvent dans le dossier sur la Toile, accessible à tout un chacun.  

Ensuite Carlos Coelho da Silva, directeur TV à  VC Filmes, déclare précautionneusement que le documentaire n'est pas le dernier mot sur l'affaire, sa conclusion exige une investigation plus poussée. Lorsque Isabel Duarte lui demande pourquoi il n'a pas fait référence au rapport final du procureur, CCS, qui ne sait manifestement pas de quoi il est question, répond qu'il a raconté une histoire !

Le témoin suivant, Luis Cunha Velho (TVI, déclare que l'audience du documentaire a été très inférieure à celle de l'Oprah Winfrey Talk Show. Lui succède Paulo Soares (TVI) qui fait état d'une offre de vente, par la maison de production britannique, du documentaire orchestré par Gerald MC (la "reconstruction"), l'opération n'ayant toutefois pas abouti, les MC ayant refusé que "leur" documentaire soit diffusé sur TVI. Enfin Ana Teixera (TVI) confirme l'intention de TVI d'acheter le documentaire (diffusé par Channel 4) et de diffuser les deux points de vue.

L'audience pour les plaidoiries finales est fixée au 10 février. La sentence ne sera pas lue publiquement. Isabel Duarte annonce qu'une nouvelle plainte a été déposée auprès des autorités de police, Gonçalo Amaral ayant, selon elle, abusé du système d'aide légale.
  
Selon l'agence de presse Lusa, Isabel Duarte se prépare à assigner Gonçalo Amaral pour violation du secret de justice.  Cette accusation s'appuie sur la date de publication de Maddie - A Verdade da Mentira, trois jours après l'annonce de la décision d'archiver l'affaire. Selon ID, GA a fait connaître à son éditeur des faits qui étaient alors sous secret judiciaire.



–  À propos de l'audience de Lisbonne et manifestement en raison de certains témoignages, Kate MC s'exprime sur le site officiel.  Lire le texte original ici.
–  Seul l'enlèvement est possible, parce qu'ils ne sont pas impliqués dans la disparition de Madeleine et savent qu'elle n'est pas sortie toute seule.
–  La fenêtre était complètement ouverte et assez large pour laisser passer quelqu'un facilement (la fenêtre ne peut être ouverte qu'à demi, étant coulissante). On ignore dans quelle intention on l'a ouverte, pour sortir ou comme fausse piste ("red herring"), remarque qui laisse plus que rêveur. 


 I'm red, I'm irrelevant, I'm the best logical fallacy ever !

Il est prouvé que les chiens ne sont pas fiables. Il est faux et abusif de considérer leurs alertes comme des éléments de preuve, elles sont tout au plus du renseignement. Pourquoi l'expert britannique, Mark Harrison, les a-t-il donc envoyés d'abord dans l'appartement où Gerald MC avait vu sa fille pour la dernière fois? La fiabilité des chiens doit certes être pondérée, mais quid de la vision d'un médium dans le port de Lagos (08.05.2005) sur laquelle il fallait impérativement enquêter ? Quid du Sud-africain (Danie Krügel) dont il fallut accepter qu'il s'immmisce dans l'enquête et dont la mystérieuse machine à cheveu exigea des heures à la douane de Lisbonne car il ne voulait ni dire ce que c'était ni qu'on y touche ? Quid du rêve de Madeleine sur une colline où il fallait envoyer des équipes de recherche ? 
La "reconstitution" (demandée par le procureur) n'a pas eu lieu parce que certains témoins-clefs n'étaient pas convaincus de son utilité, en particulier parce que les médias (et donc le public) n'en auraient pas connaissance, et ne croyaient pas que "reconstituer" aiderait à retrouver Madeleine. Du reste l'idée de "reconstruire" peu après la disparition venait d'eux, mais avait été rejetée car "pas en usage au Portugal". Et effectivement, comme tous les pays à procédure inquisitoire, le Portugal a recours aux reconstitutions et non aux reconstructions, réalisées par des acteurs devant des caméras et à l'usage du public, potentiellement informateur. 



Kate MC: I believe it's important to be here to prove that there is no basis to Gonçalo Amaral's theories; that there is no evidence Madeleine has come to any harm; there is no evidence that myself and Gerry are involved in her disappearance; that there's a really good chance that Madeleine is still alive. I believe that the results of this trial... I believe we'll get... get justice.
Pourrait-elle dire facilement, au lieu "rien n'indique que moi (sic) et Gerry soyons impliqués dans la disparition", "je ne suis pas mêlée à la disparition de MMC, je ne sais pas ce qui lui est arrivé"?
(...)
Fiona Payne : It was to be made available to the public to help jog memories and bring in information about Madeleine. This wasn't the plan.
 
Lord Justice Jackson publie un rapport critique sur les coûts des litiges civils et en particulier sur la disproportion des honoraires que génère le système no win, no fee.


15 – Le cabinet d'avocats Withers LLP chargé par Justine McGuinness de l'action en diffamation contre le magazine The People qui s'était soldée par un accord en octobre 2009 (donation de 5 mille livres à une association caritative, frais d'avocats et excuses), facture, en frais, plus de quinze fois la somme obtenue en dommages. Les avocats, engagés sur la base du no win, no fee, qui leur permet d'appliquer le taux d'honoraires maximum (à la hauteur du risque d'échec), ont en effet envoyé une facture de 78 mille livres au groupe MGN (propriétaire du magazine) dont les frais d'ordre légal n'ont été que de 15 mille livres. 


24 – Selon Clarence Mitchell au micro de MSNBC, nous n'aimons pas entreprendre ce type d'action légale, mais les allégations de cet homme (l'ex-inspecteur Gonçalo Amaral) feront croire aux gens que Madeleine est morte et ils ne la chercheront plus et cela nuira à la recherche.
 
Chappatte (Le Temps) : C'est vrai cette histoire que Google raconte sur toi ?
26 Gerald MC est invité à intervenir sur le thème Enlèvements d'enfants à motif sexuel, lors d'une conférence organisée par le CEOP et strictement réservée aux forces de l'ordre. Sont aussi présents le profiler de la pédophilie Joe Sullivan et le super-intendant Hill qui avaient été envoyés à PDL juste après la disparition de Madeleine. Il semble que GMC n'ait finalement pas assisté à la plupart des débats.

 
27 En commémoration des mille jours écoulés depuis la disparition, les MC organisent à Londres une soirée très chic, Still missing, still missed, an evening for Madeleine, destinée à financer l'investigation (privée). Quelque 180 invités ayant contribué significativement au fonds ou éprêts à le faire sont attendus au dîner de gala (150 £), suivi d'une tombola et d'une vente aux enchères, dans le très sélect Roof Gardens de Kensington. 



La moitié des recettes (90 mille livres) ira à Madeleine's Fund, les dons se raréfiant, et l'autre sera répartie entre les organisations caritatives Missing People et Missing Children Europe. 

Au micro de GMTV, Mark Williams-Thomas, ex-policier devenu directeur de WT Associates (entreprise de relations publiques spécialisée en protection de l'enfant, contrôle des médias et cas à haut profil) et présenté généralement par les chaînes TV comme un "criminologue", exhorte la PJ à entreprendre l'examen du dossier, semblant faire fi de la principale raison du classement : le refus de reconstitution et semblant ignorer que des centaines de armchairs detectives ou détectives en pantoufles ont déjà scruté à la loupe les PJFiles.






La météo britannique déconseille le lâcher de lampions Look Up & Look Out for Madeleine (levez les yeux et soyez aux aguets), prévu aussi à Chicago et à PDL. Trois lanternes chinoises montent nonobstant dans le ciel du North West Sutherland, une femme pense que ces lumières orange sont des feux de détresse et alerte les garde-côtes.
 

Actualisation du site officiel. Nouveau clip du CEOP (Child Exploitation and Online Protection) :

 


29 Blacksmith Bureau - Heading for Rothley.


31 – Le chasseur de disparus Danie Krügel revient à la charge (voir 23.07.2007).

Fin janvier 2010 : À l'issue d'une visite incognito sur les lieux, le chef de l'équipe d'ex-inspecteurs de police engagée par Madeleine's Fund, Dave Edgar, se déclare convaincu que la réponse se trouve à PDL et que Madeleine pourrait vivre à l'intérieur des terres, rurale, pauvre et sans touristes.

Dans l'Annual Review 2009-2010 du CEOP, Jim Gamble annonce que, pendant cette année, plus de 278 enfants (britanniques) ont été protégés d'abus et 417 suspects de prédation arrêtés grâce à des actions inspirées par le CEOP.















* Montaigne - Les Essais III - chap. 11 (Des boiteux)



Page suivante